Icon Sport

Labit et Ghezal "pas avant novembre"

Labit et Ghezal "pas avant novembre"
Par Leo FaurePar Marc Duzan via Midi Olympique

Le 27/04/2019 à 18:01Mis à jour Le 27/04/2019 à 18:53

XV DE FRANCE - Ce samedi, une information annonçait l'arrivée de Laurent Labit dès cet été dans le staff du XV de France et celle possible de Karim Ghezal. Selon nos informations, il n'en sera rien.

C'était une donnée nouvelle, dans l'actualité déjà chargée qui anime le staff actuel du XV de France et celui en constitution pour 2023 : ce samedi, le quotidien L'Equipe annonçait l'arrivée de Laurent Labit au chevet des Bleus "dès la fin de saison avec son club. Il fera partie de l'encadrement tricolore qui préparera la prochaine Coupe du monde au Japon (20 septembre-2 novembre)".

Avant de préciser : "Les contours de sa mission en équipe de France et les conséquences sur le staff en place jusqu'à la fin du Mondial restent à définir. Jacques Brunel s'était engagé à ce que ses adjoints l'accompagnent jusqu'au bout de son mandat. […] Par ailleurs, il n'est pas impossible que Karim Ghezal, pressenti pour prendre la touche après le Mondial japonais, rejoigne lui aussi Marcoussis plus tôt que prévu, auquel cas un "échange" avec Julien Bonnaire, l'entraîneur actuel en charge de ce secteur, serait envisagé avec le LOU, club de Ghezal".

Selon nos informations, il n'en sera rien. Laurent Labit et Karim Ghezal n’intégreront le staff de l'équipe de France qu'après la Coupe du monde, dans le rôle respectif d'entraîneur des trois-quarts et de la touche.

Une arrivée anticipée jamais évoquée

Du côté fédéral, on abonde en ce sens. "Dire qu'ils vont arriver cet été est une connerie et il en est hors de question. Le contrat de Laurent Labit débutera en novembre, après la Coupe du monde. Idem concernant Karim Ghezal. Il n'y aura rien avant novembre" confie à ce propos un membre du cercle décisionnel fédéral. Des propos qui viennent confirmer ceux de Yann Roubert, le président de Lyon, un peu plus tôt dans la journée chez nos confrères de RMC à propos de son entraîneur des avants. "On compte sur lui pour la préparation cet été et débuter la saison. Le libérer pour la Coupe du monde n’est pas envisageable, et cela n’a d’ailleurs jamais été évoqué avec la Fédération".

Selon nos informations, la possibilité d'une intégration au staff bleu dès cet été n'a même jamais été évoquée avec les principaux intéressés, Laurent Labit et Karim Ghezal, qui depuis le départ se voient offrir un contrat pour après la Coupe du monde. Ghezal devrait d'ailleurs poursuivre son travail au Lou jusqu'alors, avec pour mission d'accompagner la transition et de former son successeur. Qui ne sera pas forcément Julien Bonnaire...

Par Léo Faure et Marc Duzan

Contenus sponsorisés