Icon Sport

XV de France - La jeunesse Bleue au pouvoir ?

La jeunesse Bleue au pouvoir ?

Le 25/01/2019 à 16:01

XV DE FRANCE - Au moment où les Bleus abordent le Tournoi des 6 Nations avec sa litanie de doutes, la jeunesse tricolore qui brille en TOP 14 aura-t-elle les épaules, et le talent, de redresser le XV de France ?

L’avenir appartient à la jeunesse mais il serait dans l’intérêt du XV de France qu’elle s’installe au plus vite. Si Jacques Brunel se défend d’avoir chamboulé son groupe pour disputer le Tournoi des 6 Nations, le sélectionneur tricolore peut difficilement nier qu’il attend beaucoup de cette jeunesse talentueuse incarnée, notamment, par la présence à Marcoussis des Toulousains Romain Ntamack et Thomas Ramos. "On nous a mis à l’aise d’entrée, raconte l’arrière haut-garonnais (23 ans). Même si on arrive au sein de ce groupe, on n’a pas eu l’impression d’être regardé comme des nouveaux. On nous a bien dit qu’on n’était pas là pour faire le nombre. Mais de là à être titulaire, il y a un grand écart aussi."

" Si on joue, il ne faudra pas se louper "

Meilleur buteur du TOP 14 (119 points), Thomas Ramos a démontré tout son talent en championnat. Si le poste d’arrière semble destiné à son coéquipier de club Maxime Médard, le natif de Mazamet pourrait bousculer une hiérarchie encore bien fragile. "Si on joue, il ne faudra pas se louper, reconnaît-il avec beaucoup de réserve. Je suis plus à l’aise sur le terrain, quand les masques tombent un peu."

Champions Cup - Thomas Ramos (Toulouse) contre les Wasps

Champions Cup - Thomas Ramos (Toulouse) contre les WaspsIcon Sport

A l’instar de Dorian Aldegheri (25 ans), propulsé à Marcoussis suite à la blessure de Gomes Sa, d’une timidité propre au pilier mais dont le potentiel pourrait en surprendre plus d’un. "On arrive sur la pointe des pieds, confie-t-il du bout des lèvres. Ce n’est pas un joueur qui va faire avancer cette équipe. C’est vrai qu’on a la pression mais c’est avant tout parce qu’on veut donner le maximum à cette équipe. C’est une bonne pression."

" Ils n’ont pas tout ce passé assez lourd et peuvent amener ce petit plus au groupe de s’amuser, de prendre le ballon pour jouer au rugby tout simplement "

Si les cadres du XV de France n’ont pas trouvé les mots pour éviter le pire ces derniers mois, la nouvelle vague tricolore est peut-être la seule solution aux maux bleus. "Il y a un bon mélange avec une nouvelle génération et des joueurs d’expérience. Ce sont des mecs plein de fraicheur, qui ne se pose pas de questions, souligne le trois-quarts centre Wesley Fofana (31 ans, 45 sélections). On est tous passé par là. Ils n’ont pas tout ce passé assez lourd et peuvent amener ce petit plus au groupe de s’amuser, de prendre le ballon pour jouer au rugby tout simplement."

Top 14 - Dorian Aldegheri (Toulouse)

Top 14 - Dorian Aldegheri (Toulouse)Icon Sport

Mais il serait sans doute illusoire d’attendre un miracle dès le premier match face aux Pays de Galles. "Je ne sais pas si le XV de France repose désormais sur nous, les jeunes, prévient Thomas Ramos. C’est au groupe d’enchaîner de bons résultats pour retrouver la confiance." Un groupe dont la faculté à se sublimer reste malgré tout à démontrer.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0