Icon Sport

Marchand : "L’impression que rien n’a changé"

Marchand : "L’impression que rien n’a changé"
Par Rugbyrama

Le 26/01/2021 à 18:33Mis à jour Le 26/01/2021 à 18:46

XV DE FRANCE - Le talonneur du XV de France, Julien Marchand, était cette après-midi en conférence de presse pour évoquer le début de la préparation des Bleus qui se retrouvent à Nice, comme l’année dernière, ainsi que la préparation du prochain Tournoi.

Question : Quels sont les souvenirs que tu gardes du stage que vous aviez fait ici l’année dernière ?

Julien Marchand : “On s’est retrouvé, j’ai l’impression que rien n’a changé. Tout s’est fait naturellement comme au précédent rassemblement et précédentes tournées. C’est que du bonheur de se retrouver ici. L’année dernière c’était une semaine très importante pour la construction du groupe. On avait beaucoup travaillé, on voudrait faire de nouveau pareil, travailler fort à l’entraînement et être à l’écoute pour avoir le plus d’informations possibles avant le Tournoi.”

Question : Quelles sont les choses à améliorer pour ce XV de France ?

J.M : “C’est de rayer les petits défauts qu’on a connus notamment lors du premier Tournoi face à l’Écosse. Par exemple, lorsqu'il ne reste pas beaucoup de temps à la fin du match et que l’on est dans notre temps, savoir quoi faire comme face à l’Angleterre. Pleins de petits détails à travailler collectivement, prendre conscience certaines fois qu’on n’est pas pressé, qu’on peut prendre le temps, notamment lorsqu’on est devant au score. C’est ce genre de petites choses-là mais qui vont se travailler avec les jours d’entraînements et les prochaines semaines.”

Question : Comment vivez-vous les incertitudes qui planent autour de ce Tournoi ?

J.M : “Pour l’instant on se concentre sur nous, sur le premier match qui va arriver et le Tournoi. On ne peut pas le décider ni le savoir en avance donc on se prépare pour ceux qu’on va faire cette semaine et le premier match face à l’Italie en espérant que toutes les conditions soient réunies pour jouer quoiqu’il arrive, mais on fait confiance aux personnes compétentes pour cela.”

Propos recueillis en conférence de presse

Contenus sponsorisés