Icon Sport

XV de France - Jacques Brunel est-il sous pression ?

Brunel est-il sous pression ?

Le 16/11/2018 à 09:31Mis à jour Le 16/11/2018 à 09:53

XV DE FRANCE - Installé par Bernard Laporte à la place de Guy Novès, Jacques Brunel connaît une première année de mandat difficile sur le plan des résultats. Le sélectionneur du XV de France ressent-il une pression particulière à moins d’un an de la Coupe du monde au Japon ?

Que les choses soient bien claires. Jacques Brunel n’est pas menacé. Loin de là. Installé en janvier dernier sur le trône de sélectionneur du XV de France par le président de la FFR Bernard Laporte, l’ancien entraîneur de l’USAP a été appelé en pompier de service pour tenter d’éteindre le feu qui consume inexorablement l’équipe nationale. Et Brunel tentera de jouer les hommes providentiels jusqu’en 2020 voire 2023.

Mais huit mois après sa prise de fonction, le bilan comptable du XV de France est toujours aussi inquiétant avec sept défaites enregistrées en neuf matches. Protégé par Bernard Laporte et bénéficiant d’une image plutôt sympathique auprès des médias, Jacques Brunel n’est pas directement visé par les critiques. Pour l’instant…

XV de France - Jacques Brunel

XV de France - Jacques BrunelIcon Sport

" Bien sûr que je suis frustré. Mais je n’ai pas subir le contexte "

Mais alors que son bilan est à ce jour pire que son prédécesseur, comment l’ex-sélectionneur de l’Italie vit-il cette situation ? "Bien sûr que je suis frustré. Mais je n’ai pas à subir le contexte, nous confie-t-il. J’ai à savoir si l’équipe que l’on a est en mesure, même si elle ne le fait pas actuellement, de rivaliser, hors All Blacks, avec les autres nations. On joue l’Afrique du Sud, je ressors du match en me disant ‘je pense qu’on est à leur niveau. On va faire trois matches contre eux, peut-être qu’on les battra deux fois. On a fini le Tournoi des 6 Nations, je me suis dit ‘on est au niveau', on est là." Un niveau qui place malgré tout le XV de France au 8ème rang mondial.

" Jacques reste imperméable à toutes les critiques "

Il est toutefois une constante chez Jacques Brunel : son flegme. L’entraîneur tricolore ne se laisse jamais aller à une petite pique assassine contre les médias ou ses joueurs. Et son ton est toujours mesuré. "Jacques reste imperméable à toutes les critiques, souligne le pilier Jefferson Poirot. Il faut faire son bilan correctement. Il est sur neuf matches maintenant. Certes, on en a perdu sept mais on a en perdu trois à moins de trois points (Irlande, Pays de Galles). C’est ça qui est rageant, sur des petites défaites encourageantes, on se fout une pression extérieure des médias, du public, des supporters alors que ça pourrait être totalement différent si on maîtrisait des choses simples."

XV de France - Baptiste Serin pendant l'entraînement des Bleus

XV de France - Baptiste Serin pendant l'entraînement des BleusIcon Sport

" Vous ne laissez pas de temps au produit "

Et le demi de mêlée de l’UBB Baptiste Serin d’ajouter : "Jacques est quelqu’un qui est serein et qui est sûr de ce qu’il fait. Il reste sûr de nos forces. Les médias ne laissent pas de temps. Je suis désolé de vous dire ça mais vous ne laissez pas de temps au produit. Je sais qu’on est à un an de la Coupe du monde, tout le monde demande des résultats." S’il bénéficie d’une certaine clémence au vu de ses résultats, Jacques Brunel reste convaincu du rebond du XV de France. "A un moment donné, ça va basculer, lance-t-il. Si on était à 10 kilomètres de nos adversaires, je serais plus inquiet. Mais je suis confiant sinon je resterai chez moi."

Contenus sponsorisés
0
0