Icon Sport

Ibanez serait-il parti si Laporte avait perdu ? "La question se serait posée"

Ibanez serait-il parti si Laporte avait perdu ? "La question se serait posée"
Par Vincent Bissonnet via Midi Olympique

Le 20/10/2020 à 10:07Mis à jour Le 20/10/2020 à 10:11

XV DE FRANCE - Invité de RMC lundi, Raphaël Ibanez est notamment revenu sur la récente élection à la présidence de la FFR.

Le manager, comme Fabien Galthié l'avait indiqué dans Midi Olympique, reconnaît que son avenir aurait pu être impacté par le verdict des urnes : "La question se serait posée pour moi aussi" a souligné l'ancien talonneur dans le Super Moscato Show. "J'étais solidaire des propos de Fabien, a expliqué le manager du XV de France. La question se serait posée, ce n'est pas le cas aujourd'hui. Fabien n'a fait que le constat du lien spécial, il faut le reconnaître, avec Bernard Laporte. Sa réélection va nous permettre de gagner du temps dans la progression de notre projet."

Par ailleurs, l'ancien manager de Bordeaux-Bègles a évoqué la discorde FFR-LNR autour de la tournée d'automne : "Ça a été un temps politique assez pesant pour l'encadrement technique, dans la préparation des matches, a-t-il reconnu. On est très heureux de pouvoir enfin s'engager. C'était sans doute la moins mauvaise solution pour le XV de France. On a des règles du jeu, on les connaît, maintenant on se mobilise pour le match face au pays de Galles." LNR et FFR sont tombés d'accord pour un groupe de 31 joueurs chaque semaine (contre 42 demandés par Fabien Galthié) et une limite de trois matches disputés par joueur."

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés