Icon Sport

Galthié, Ibanez, Dulin : le XV de France rend hommage à Dominici

Galthié, Ibanez, Dulin : le XV de France rend hommage à Dominici

Le 24/11/2020 à 20:06Mis à jour Le 24/11/2020 à 20:10

XV DE FRANCE - Sous le choc, quelques heures seulement après l'annonce du tragique décès de Christophe Dominici, le sélectionneur Fabien Galthié et le manager Raphaël Ibanez ont tenu à rendre hommage à "un ami".

Il devait être question d'accueillir les nouveaux, de leur parler de la fierté de porter le maillot du XV de France, de l'Italie, prochain adversaire. Fabien Galthié et Raphael Ibanez avaient un beau défi devant eux. En début d'après-midi, ce mardi, leur monde chavire. Le président de la Fédération Bernard Laporte vient leur annoncer le décès de Christophe Dominici. Alors, cela n'est pas prévu, mais le sélectionneur et le manager décident de venir parler à la presse ce mardi, pour s'adresser au monde du rugby.

Raphael Ibanez, "sous le choc", prend la parole le premier. Ensemble, ils ont partagé trois Coupe du monde. 1999, 2003, 2007. "Nous avons vécu de grandes et belles émotions sur le terrain", se souvient-il. Surtout, l'ancien talonneur veut parler de son "ami" qui est "une légende", évoque "sa passion" quand il le voyait en sélection.

Galthié : "Samedi, nous allons tâcher de lui rendre hommage"

Les yeux vitreux, la voix cassée, visiblement très touché, Fabien Galthié décide de ne pas trop en faire. "Nous pensons très fort à sa famille, ses amis, ses proches, ses clubs, Toulon, le Stade français bien sûr. Les supporters de ces clubs, ceux du XV de France. Tous les gens qui aiment notre sport. Samedi, nous allons tacher de lui rendre hommage." Le sélectionneur perd un proche, son ancien frère du Stade français, un homme qu'il a côtoyé comme équipier, qu'il a entraîné, qu'il a admiré.

Coupe du monde 2003 - Christophe Dominici et Fabien Galthié (XV de France) contre l'Irlande

Coupe du monde 2003 - Christophe Dominici et Fabien Galthié (XV de France) contre l'IrlandeIcon Sport

Côté joueur, l'arrière Brice Dulin parle du don qu'avait "Domi" de faire rêver les plus petits. "Dominici, c'est un souvenir d'enfant... Je me souviens de celui contre les All Blacks en 1999. C'est l'âge où on commence à comprendre le rugby. Le XV de France, les derbys Stade toulousain - Stade français. Enfant, on s'identifie à des joueurs. On est tristes. Quand je regardais les Bleus ou les gros matchs, on parlait de lui." Le Rochelais parle là pour toute une génération qui a grandi avec l'envie de ressembler à l'ailier.

Geraci : "Le monde du rugby est en deuil"

Matthis Lebel "retiendra ses fulgurances" qu'il a "beaucoup vu en vidéo". Car l'ailier du Stade toulousain, comme Kylian Geraci, est né en mars 1999. Et pourtant, ils reconnaissent la grandeur de leur ainé. "C'est un joueur qui a marqué le rugby français, il a gagné plusieurs fois le championnat de France, cinq fois, note le deuxième ligne du LOU. Il a marqué de nombreux essais historiques avec son style atypique. Le monde du rugby français est en deuil. Je suis quand même très touché d'apprendre cela." De la même manière, Dorian Aldegheri, avoue être "très triste de le perdre".

Contenus sponsorisés