Icon Sport

Galthié : "Baille est surement l’un des meilleurs gauchers au monde"

Galthié : "Baille est surement l’un des meilleurs gauchers au monde"
Par Pierre-Laurent Gou via Midi Olympique

Le 14/02/2021 à 21:31Mis à jour Le 15/02/2021 à 10:53

XV DE FRANCE - Fabien Galthié (Sélectionneur du XV de France) est satisfait de la victoire à Dublin. Il a pour une fois accepté de juger les performances individuelles.

Vous sembliez très ému à l’issue de la rencontre ?

Ces matchs-là génèrent beaucoup d’émotions à la fin, on se relâche un peu, on pense à nos proches. Nous souhaitions nous déplacer pour gagner le match, et on l’a fait. C’était un projet, nous avons atteint l’objectif. Cela faisait longtemps que l’équipe de France n’avait pas gagné à Dublin. Nous l’avions bien préparé. Après on vous laisse juger et positionner les adjectifs, ce n’est pas à moi de dire si c’est un exploit.

Qu’avez-vous pensé de la prestation de Brice Dulin ?

Elle a été très bonne. Brice a été à la hauteur de ce que l’on pouvait attendre. Dans ce genre de matchs il faut dépasser les curseurs. Il l’a fait. Il a été excellent. Je pense même qu’il a été plus haut que ce qu’il pensait faire.

Cyril Baille a été sanctionné sur la première mêlée mais a été très actif ensuite, votre avis ?

Je ne suis pas d’accord sur la décision en mêlée, mais il faut l’accepter, cela fait partie du jeu. Pour revenir à Cyril Baille, il a été très actif, a sorti un gros match, il a enchaîné sur deux gros droitiers. Baille est sûrement l’un des meilleurs gauchers au monde.

Ce match va-t-il compter dans la construction de votre équipe ?

C’était notre dix-septième semaine passée ensemble, notre onzième match, je l’ai déjà dit, je le répète, l’expérience collective est importante à ce niveau. Nous avons beaucoup d’ambition et de détermination. C’est intéressant de cocher cette étape mais ces matchs-là ne sont pas une finalité, et on doit enchaîner sur la suite. Je suis certain que l’équipe va continuer à progresser.

La touche a été un secteur un peu en souffrance ?

Cela fait partie du jeu. Il y a toujours des secteurs compliqués, des imprévus dans les matchs. On peut se faire piéger par l’adversaire. Ce qui est intéressant c’est qu’après un début difficile, on a su rectifier. L’alignement a su comprendre et s’adapter à son adversaire.

Vous avez coaché assez tard dans la rencontre, pour quelles raisons ?

Nous avions décidé sauf blessure ou méforme de ne pas bouger. C’est intuitif mais l’équipe était en place, il ne fallait pas trop la bouger. Damien était dans le dur et Teddy nous a amené son punch. Ce qui est intéressant ce sont les rentrées de nos premières lignes, qui ont su répondre présent en mêlée. Romain Taofifenua et Dylan Cretin ont été performants dans notre système défensif.

Oscars 2021 - bandeau.
Contenus sponsorisés