Icon Sport

Fracture du péroné pour Etrillard, forfait pour le Tournoi

Fracture du péroné pour Etrillard, forfait pour le Tournoi

Le 12/01/2020 à 14:39Mis à jour Le 12/01/2020 à 14:54

XV DE FRANCE - Blessé et remplacé à la 21e minute du match entre les Scarlets et le RCT, samedi dans le cadre de la 5e journée de Champions Cup, Anthony Etrillard souffre d'une fracture d'un péroné. Absent 3 mois des terrains, il ratera le prochain Tournoi des 6 nations.

Pour Anthony Etrillard, le rêve aura tourné court. Appelé surprise de Fabien Galthié ce mercredi et convoqué en Bleu pour la première fois de sa carrière, le talonneur de 26 ans ne dissimulait pas sa joie, immédiatement après. « Je crois que mon téléphone n'a jamais autant chauffé, ça n'arrête pas (rires). Que ce soit des coéquipiers, des proches, de la famille, beaucoup de personnes m'ont félicité. En plus, nous sommes huit Toulonnais dans la liste, donc c'est un bonheur partagé. C'est chouette. […] c'est une fierté d'être appelé pour représenter son pays. Pour autant je ne m'enflamme pas, je sais qu'il va y avoir un deuxième tour de sélection à passer si je veux devenir international. Si un jour je porte le maillot bleu, là, je réaliserais un rêve. » De rêve, il n'y aura pas pour l'instant.

Blessé et évacué sur civière dès la 21e minute du match entre les Scarlets et Toulon, samedi soir sur la pelouse de Llanelli, Etrillard souffre d'une fracture d'un péroné. Une blessure sérieuse qui le tiendra éloigné des terrains pour les trois prochains mois au moins et oblige le RCT à se mettre dès à présent en quête d'un joker médical.

Baubigny ou Mauvaka appelé ?

Si la perte est majeure pour le RCT, tant son talonneur faisait partie des hommes forts de son renouveau cette saison, la blessure d'Etrillard est également la première tuile pour le nouveau staff du XV de France, après l'annonce de la liste des 42 mercredi dernier. Comptant parmi les trois talonneurs convoqués avec Julien Marchand et Camille Chat, le Basque ne verra pas le Tournoi et devra être remplacé en Bleu. Deux noms reviennent pour le suppléer : le Racingman Teddy Baubigny et le Toulousain Peato Mauvaka, déjà présent à la dernière Coupe du monde mais sans compter une seule feuille de match. Les deux joueurs font partie des éléments suivis de près par le nouveau staff des Bleus.

Dans les deux cas, une convocation engendrerait une situation périlleuse pour le club avec un second sélectionné sur le même poste en période de doublon, que ce soit au Racing 92 (qui compte déjà Camille Chat dans la liste) ou à Toulouse (Julien Marchand). Dans une moindre mesure, le Rochelais Pierre Bourgarit et le Toulonnais Christopher-Eric Tolofua sont également des options.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés