Icon Sport

Capitaine des Bleus en Australie, Jelonch ne jouera "pas de rôle"

Capitaine des Bleus en Australie, Jelonch ne jouera "pas de rôle"
Par AFP

Le 01/07/2021 à 09:07Mis à jour Le 01/07/2021 à 09:17

XV DE FRANCE - "Je vais rester comme je suis." Désigné capitaine du XV de France pour la tournée en Australie, Anthony Jelonch ne va pas se "trouver un rôle", a confié à l'AFP le troisième ligne.

Q: Qu'est-ce que ça fait d'être capitaine de l'équipe de France?

R: "Ça fait plaisir car il y a de très bons joueurs à mes côtés. Me choisir alors que je ne suis pas capitaine en club, que je ne suis pas quelqu'un qui fait de grands discours... j'en suis très fier et je vais tout faire pour que le staff soit content de moi. Mais je ne suis pas tout seul, il y a des leaders comme 'Titou' Couilloud, Romain Tao, Jo Danty, Teddy Thomas ou Damian Penaud... qui ont plusieurs capes et aident bien. Je suis assez à l'aise, les coaches me font confiance, ils ne m'ont pas mis de pression particulière. Ils m'ont juste dit de rester moi-même."

Q: Comment avez-vous appris cette nomination?

R: "Fabien Galthié m'a appelé la veille du rassemblement (samedi 19, NDLR). J'étais en famille, c'était un bon moment: tout le monde était très content, ils étaient tous émus... J'étais ravi de leur faire ce beau cadeau. Ce sont des choses qui n'arrivent pas à tout le monde et je vais tout faire pour que cette tournée soit positive."

Q: Enfant, vous vous rêviez capitaine des Bleus?

R: "Je n'y pensais pas une seule seconde. Jusqu'en cadets à Vic-Fezensac, je ne me disais même pas que j'allais passer pro, c'était le rugby un peu champêtre, avec les copains... Petit à petit, je me suis pris au jeu. J'étais à Auch, je suis parti avec Antoine (Dupont, NDLR) à Castres et là, ça s'est super bien passé. Tout est allé très vite. On n'a pas toujours le temps de réaliser. Je me rends compte que c'est très beau quand je vois ma famille, mes amis, être fiers de moi."

Q: Quel genre de capitaine allez-vous être?

R: "Je ne suis pas quelqu'un qui fait de grands discours, j'aime sentir les mecs dans le vestiaire, voir des choses, être un leader sur le terrain... pour aider mes coéquipiers à faire un gros match. Je ne suis pas quelqu'un qui va gueuler, je ne vais pas me trouver un rôle juste parce que je suis capitaine de l'équipe de France. Je vais rester comme je suis."

Q: Qu'attendent Fabien Galthié et Raphaël Ibanez de vous?

R: "Ils m'ont dit de rester moi même, de rester comme je suis. C'est ça qu'ils recherchent. Ils me connaissent depuis un petit moment, ça fait un an que je regoûte au niveau international. Je crois qu'ils veulent ma personne, comme je suis et, même si c'est un peu prétentieux, comme un exemple."

Q: Comment sentez-vous ce groupe ?

R: "Il n'y a que des très bons joueurs de Top 14, certains ont fait une grande saison, certains se sont révélés... Il y a deux joueurs de Pro D2 mais ils ont fait une très grande saison aussi. C'est assez facile d'être capitaine de cette équipe: tout le monde est à l'écoute, tout le monde a envie de faire une très bonne tournée. Dans le combat et l'agressivité, ils seront là, je n'ai pas de doutes. On est tous prêts à livrer un gros combat, il n'y a que des mecs prêts à tout donner pour ce maillot. On peut faire quelque chose de beau. Trois matches en dix jours, ça va être intense. Il va falloir être vite prêt et à un très grand niveau mais je trouve qu'il y a de l'ambiance dans ce groupe, on apprend à se connaître, ça rigole bien... Je ne m'attendais pas à ce que ça aille aussi vite!"

propos recueillis par Nicholas Mc ANALLY

Contenus sponsorisés