Icon Sport

Pesenti : "C’est un rêve qui se rapproche"

Pesenti : "C’est un rêve qui se rapproche"
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 14/10/2020 à 17:51Mis à jour Le 15/10/2020 à 12:06

XV DE FRANCE - Le troisième ou deuxième ligne de la Section paloise, Baptiste Pesenti, est impatient de découvrir le groupe France. Il a été appelé pour remplacer le joueur de l’UBB Cameron Woki.

Comment avez-vous appris votre convocation au sein du groupe France ?

On m’en a parlé lundi soir et cela a été officialisé mardi soir. C’est beaucoup de fierté, mais je prends cette convocation avec beaucoup d’humilité. C’est vraiment une surprise. J’ai passé un examen mardi dans la journée car j’ai ressenti une petite douleur à l’adducteur à la fin du match contre Lyon. Tout va bien donc à partir de là, Karim Ghezal m’a appelé mardi soir. C’était mon premier contact avec l’équipe de France.

Dans quel état d’esprit êtes-vous ?

Il me tarde d’aller à Marcoussis, car j’ai envie de m’impliquer à fond dans cette aventure. Ça fait longtemps que je ne suis pas allé au CNR mais je connais les lieux et ça fait vraiment plaisir d’y retourner.

En ayant été international U20, aviez-vous toujours en tête de jouer pour l’équipe de France ?

Ça a toujours été un rêve. C’est pour tout le monde pareil. Maintenant, c’est un rêve qui se rapproche donc je ressens beaucoup d’émotions mais surtout de la fierté.

Vous remplacez un troisième ligne alors que, même si c’est votre poste de formation, vous évoluez de plus en plus en seconde ligne...

Pouvoir évoluer aux deux postes me convient très bien. Ça ne change pas grand-chose pour moi et je suis très heureux de pouvoir faire les deux, d’autant plus que Karim Ghezal m’a effectivement expliqué que ma polyvalence était un atout, donc c’est quelque chose de bénéfique.

Comment s'est passée cette journée de mardi avec vos partenaires de club ?

C'est quelque chose d’un petit peu bizarre et j'en suis d'autant plus fier d'être appelé en étant à Pau. Être le seul joueur de la Section à être appelé, c'est effectivement un petit peu de pression mais de la pression positive. Je suis heureux pour le club et je sens que tout le monde est content pour moi, et notamment les coachs qui me poussent et m'accompagnent au maximum dans cette aventure.

Connaissez-vous les autres joueurs convoqués pour ce rassemblement à Marcoussis ?

Je vais retrouver beaucoup de joueurs de ma génération que j’ai côtoyé chez les moins de 20 ans. Ça donne encore plus envie d’y aller et cela permet d’évacuer une certaine appréhension car je vais retrouver des gens que je connais, qui sont jeunes et qui ont envie de tout donner pour l’équipe de France. C’est un soulagement mais aussi de l’excitation.

Après le nul arraché face à Lyon, c’est une belle semaine pour la Section...

C’est une belle semaine qu’il faudrait achever avec une belle victoire contre Bordeaux. On pourrait alors être contents de nous si nous obtenons un résultat positif.

Contenus sponsorisés