Icon Sport

Fickou préféré à Retière à l’aile, Vincent au centre avec Vakatawa… Galthié explique ses choix

Fickou préféré à Retière à l’aile, Vincent au centre avec Vakatawa… Galthié explique ses choix

Le 29/10/2020 à 11:39Mis à jour Le 29/10/2020 à 12:03

XV DE FRANCE - Fort d’un succès probant face au pays de Galles (38-21), le XV de France se présentera avec une ossature légèrement différente pour défier l’Irlande dans le cadre du Tournoi des 6 Nations 2020. Fickou a été préféré à l’aile à Arthur Retière, qui fait toutefois sa première apparition en Bleu, sur le banc des remplaçants. Arthur Vincent est lui associé au centre à Vakatawa.

C’est la petite surprise du jour. Alors que le nom d’Arthur Retière était évoqué pour débuter la rencontre reportée du Tournoi des Six Nations 2020 face à l’Irlande, Fabien Galthié a finalement opté pour un choix tactique en titularisant l’habituel centre Gaël Fickou à l’aile. "Il y a plusieurs éléments qui sont entrés en compte. L’expérience collective essentielle au niveau international. Gaël a déjà joué à l’aile et l’entraînement d’hier nous a convaincus. On gagne sa place à l’entraînement. L’autre élément est la stratégie de l’équipe d’Irlande avec une animation offensive, un jeu de droite à gauche avec le pied droit de Jonny Sexton qui met la pression de manière tendue, ou sur un jeu au pied élevé sur notre aile", a expliqué le sélectionneur Fabien Galthié ce jeudi matin depuis le CNR de Linas-Marcoussis.

Au centre, le Montpelliérain Arthur Vincent (21 ans, 5 sélections) retrouve une place de titulaire aux côtés de Virimi Vakatawa. Les deux hommes ont débuté deux rencontres ensemble lors du Tournoi des 6 Nations 2020.

" Arthur Retière est prêt"

Souvent évoqué, Arthur Retière va enfin connaître les joies d’une première sélection avec le XV de France. A 23 ans, le meilleur marqueur d’essais du TOP 14 (4 essais) profite de la blessure du Racingman Teddy Thomas (blessure aux ischio-jambiers) pour s’inviter sur le banc tricolore où un immense défi l’attendra en cours de match. "Arthur a fait des performances continues aux entraînements mais aussi avec son club. Il est prêt ! Il nous a convaincu hier soir (mercredi lors de l’entraînement à haute intensité)", a souligné le sélectionneur des Bleus.

Le deuxième-ligne du Racing 92 Bernard Leroux, cité samedi soir pour un supposé coup de coude sur le capitaine des Diables Rouges Alun-Wyn Jones, tiendra bien sa place dans la « cage » aux côtés du joueur du MHR Paul Willemse, après avoir été blanchi par la commission de discipline de World Rugby.

" Toutes les positions, tous les joueurs sont sujets à débat"

Un temps incertain, l’arrière montpelliérain Anthony Bouthier, sorti sur protocole commotion face au XV du Poireau, ne s'est pas entraîné mercredi mais le natif de Pouillon, dans les Landes, tiendra bien sa place samedi soir sur la pelouse du Stade de France. Même si le Toulousain Thomas Ramos n’est pas loin. "Toutes les positions, tous les joueurs sont sujets à débat. Nous ne faisons pas l’économie d’échanger sur les options de l’équipe. D’autant que Thomas Ramos a fait une bonne rentrée le week-end dernier et un bon entraînement hier. C’est l’émulation de toute l’équipe nous pousse en permanence à étudier toutes les options de performance", a rappelé Fabien Galthié.

Samedi soir, le XV de France ira chercher une première victoire dans le Tournoi des Six Nations depuis 2010.

Contenus sponsorisés