Midi Olympique

Fickou, Diallo, Kolingar, Baubigny... éliminés, ces Racingmen pourraient voir l'Australie

Fickou, Diallo, Kolingar, Baubigny... éliminés, ces Racingmen pourraient voir l'Australie

Le 19/06/2021 à 14:58

En s'inclinant nettement face à La Rochelle vendredi soir à Lille (19-6), les Racingmen ont mis un terme à un exercice 2020-21 qui les aura vus finalistes puis quart de finalistes de Coupe d'Europe, ainsi que demi-finalistes du Top 14. Sans titre, donc. Pour certains, la saison n'est toutefois pas encore finie. Éliminés, ils postulent désormais à la tournée du XV de France en Australie.

Une mauvaise nouvelle en cache parfois une bonne. Battus vendredi soir à Lille, en demi-finale du Top 14 par le Stade rochelais (19-6), les Racingmen ont ainsi conclu sans titre une saison 2020-21 pourtant riche en phases finales. Pour rappel, ils avaient disputé, en septembre, la finale de la Coupe d'Europe version 2020 puis, en avril les quarts de finale de celle de 2021.

Aucun titre donc pour le Racing 92, cette saison. Désormais, direction les vacances ? Pas si vite. Plusieurs joueurs pourraient être concernés par la tournée des Bleus en Australie, dont la liste des 42 élus sera dévoilée dimanche par Fabien Galthié (donc sans finalistes) en prévision des trois test-matchs face aux Wallabies (7, 13 et 17 juillet).

Fickou, convoqué et capitaine ?

Concernant Fickou, la question est surtout de savoir s'il sera en Australie, plutôt que celle de son statut. Dans leur prévisionnel, le sélectionneur Galthié et son staff avaient envisagé de laisser plusieurs cadres au repos, afin de leur laisser l'été pour souffler après une saison à rallonge. Fickou pourrait en faire partie. Définitif ? Rien n'est sûr, au regard de ses statistiques de temps de jeu qui n'ont rien d'excessif.

Le Parisien-Racingman a disputé cette saison 1122 minutes en club (15 matchs joués, 13 titularisations sur 28 possibles). Avec l'équipe de France, où il fait figure de cadre, il a débuté les huit rencontres possibles, pour 619 minutes de temps de jeu.

Suffisant pour le laisser au repos ? Le staff tranchera. Ces dernières semaines, Fickou a tout de même enchaîné les matchs avec le Racing (6 fois 80 minutes depuis le 8 mai). S'il devait toutefois en être, Fickou serait alors un prétendant légitime au rôle capitaine.

Kolingar en ballottage favorable

Éliminé et déjà convoqué en Bleu par Galthié (3 sélections cet hiver), le pilier gauche Hassane Kolingar est une option crédible. D'autant plus si Toulouse venait à se qualifier ce samedi, rendant le titulaire habituel du poste Cyril Baille indisponible. A gauche, où il devrait y avoir trois appelés, Kolingar pourrait donc se faire une place aux côtés de Jean-Baptiste Gros (Toulon). La troisième place ? Le nom du Perpignanais (futur Castrais) Quentin Walcker circule...

Teddy Baubigny dans la balance

Au poste de talonneur, il faut déjà déplorer les absences sur blessure de Camille Chat et Pierre Bourgarit. Si Toulouse venait à se qualifier ce samedi face à l'UBB ce samedi, Julien Marchand et Peato Mauvaka seraient d'autorité hors course. Dès lors, Teddy Baubigny aurait de grandes chances de compter parmi les trois (ou quatre) talonneurs retenus. Déjà appelé par Galthié (1 sélection), il sera en concurrence avec Anthony Etrillard (Toulon), Etienne Fourcade (Clermont) et Maxime Lamothe (UBB).

Boris Palu et Ibrahim Diallo, les bonnes surprises

Le premier a déjà connu les honneurs d'une sélection sous Galthié (2 sélections en février 2020). Sa bonne fin de saison plaide pour lui, ainsi que sa polyvalence 2e-3e ligne, plaident pour lui. Pour son coéquipier Ibrahim Diallo, révélation de la saison dans les Hauts-de-Seine, sa présence semblait acquise dès lors qu'il n'était pas finaliste. C'est désormais le cas. Il devrait voir l'Australie.

Le Roux et Thomas, les valeurs sûres

Cadres de l'équipe de France, Bernard Le Roux et Teddy Thomas devraient en être. Surtout à des postes où les absents de marque s'annoncent nombreux.

Virimi Vakatawa n'en sera pas

Moins aléatoire que son compère du centre : Virimi Vakatawa ne devrait pas aller en Australie. Lui aussi évoqué pour être laissé au repos, il ne devrait effectivement pas figurer dans la liste des joueurs que dévoilera Fabien Galthié ce dimanche. Il profitera à plein des 8 semaines de coupure, cet été.

Contenus sponsorisés