Icon Sport

XV de France - Les Bleus derrière les Bleus

Les Bleus derrière les Bleus

Le 13/07/2018 à 15:08Mis à jour Le 17/07/2018 à 09:33

Trois rugbymen tricolores étaient à saint-pétersbourg mardi pour assister à la victoire de l’équipe de france de football contre la belgique. ils racontent.

lls étaient là, parmi les 67 000 spectateurs du stade Krestovski. Arrivés la veille en Russie, à Moscou, les internationaux tricolores Antoine Dupont, Mathieu Bastareaud et Yacouba Camara, accompagnés de la capitaine de l’équipe de France de football féminin Wendie Renard, ont assisté mardi soir à la victoire du XI de France sur la Belgique et à sa qualification pour la finale de la Coupe du monde.

Un moment d’exception, d’histoire, auquel les trois joueurs, invités par leur équipementier personnel Adidas, ont pris part avec émotion et délectation, évidemment : "C’était fantastique !", raconte le jeune demi de mêlée du Stade toulousain Antoine Dupont, qui assistait à un match de l’équipe de France de foot pour la première fois de sa vie. "Il était prévu de longue date que nous assistions aux deux demi-finales mais on ne savait pas si la France allait atteindre ce stade de la compétition à ce moment-là alors on croisait les doigts. On a eu de la chance."

Un moment avec Edwin Van der Sar

Dans le stade, les supporters français n’étaient pas majoritaires mardi soir, loin de là. "Les gens avaient pris leurs billets à l’avance alors il y avait des gens d’un peu partout dans le monde mais il y avait une petite tribune de Français qui a fait beaucoup de bruit", reprend le jeune international tricolore. Si Antoine Dupont est amateur de football sans être véritablement un inconditionnel, son capitaine en bleu, Mathieu Bastareaud, est lui un véritable amoureux du ballon rond. Le Toulonnais, qui ne manque jamais une occasion de faire savoir qu’il est un grand fan du Paris Saint-Germain, a permis de suivre les tribulations russes des trois joueurs du XV de France sur instagram.

Et notamment leur rencontre avec l’emblématique ancien gardien de but de la Hollande, Edwin van der Sar, ou encore leur présence dans les tribunes du stade Loujniki de Moscou pour assister à la victoire au forceps de la Croatie sur l’Angleterre lors de la deuxième demi-finale.

Rentrés jeudi en France, les trois joueurs ont refermé la parenthèse football pour se reconcentrer sur le rugby. Avec, tout de même, la finale à vivre dimanche. Antoine Dupont ira la suivre en ville, dans Toulouse. "Comme dans toutes les grandes villes, il y aura du monde partout, ça promet d’être génial. Ma génération n’a pas vraiment connu le titre de 1998 alors on a hâte."

Le demi de mêlée était en effet âgé d’un an et demi seulement quand Didier Deschamps et ses coéquipiers avaient soulevé le trophée au Stade de France il y a vingt ans. Yacouba Camara avait quatre ans. Mathieu Bastareaud n’avait pas tout à fait dix ans… "Tout le monde nous parle tout le temps de 98 alors j’espère qu’eux aussi vont gagner, comme ça on pourra aussi en parler aux jeunes plus tard, sourit le joueur. On a envie d’avoir des beaux souvenirs nous aussi." Il en a déjà ramené quelques-uns de Russie.

Contenus sponsorisés
0
0