Icon Sport

XV de France - Laurent Marti : "Urios ne sera libre sous aucune condition pour l'équipe de France"

Marti : "Urios ne sera libre sous aucune condition pour l'équipe de France"

Le 19/11/2018 à 16:08Mis à jour

XV DE FRANCE - Quelques minutes après l'officialisation de l'arrivée de Christophe Urios à l'UBB (en 2019 et pour 4 saisons), le président Laurent Marti s'est exprimé en conférence de presse.

On connaît désormais le successeur de Rory Teague à la tête de l'UBB : Christophe Urios. L'actuel manager du Castres Olympique a signé pour une durée de 4 ans avec le club girondin, un contrat à partir de 1er juillet 2019. Dans la foulée de l'officialisation, le président Laurent Marti s'est exprimé en conférence de presse.

Il a d'abord voulu préciser n'avoir jamais rencontré Xavier Garbajosa, ni même "déjeuné avec Guy Novès". Il a par contre échangé la semaine dernière avec Christophe Urios, qui a visité les installations bordelaises dimanche après-midi et signé ce contrat, que les deux interlocuteurs ont décidé de rendre public afin de couper court aux rumeurs.

Urios ne prendra pas le XV de France

Laurent Marti a bien précisé que Christophe Urios "ne sera libre sous aucune condition pour l'équipe de France, même si Emmanuel Macron me le demande !", coupant également court aux bruits qui faisaient d'Urios le favori à la succession de Jacques Brunel, à la tête du XV de France.

Un épisode déjà vécu douloureusement par l'UBB avec Jacques Brunel, justement, en décembre 2017. Cette condition de non-libération, même pour un destin international, a été au cœur des discussions entre Marti et Urios la semaine dernière. L'actuel manager castrais a donc accepté d'y adhérer.

Top 14 - Christophe Urios (Castres) contre Lyon

Top 14 - Christophe Urios (Castres) contre LyonIcon Sport

Des négociations rapides, un recrutement en finition

Actant cette signature, Laurent Marti s'est dit surpris par la rapidité des négociations : "très franchement, je ne croyais pas que cela irait aussi vite".

Christophe Urios ne devrait intervenir que sur "3 postes à pourvoir pour le prochain effectif", le recrutement étant "déjà avancé pour l'année prochaine".

L'ancien talonneur castrais retrouvera dans cet effectif Seuteni arrivé au club cette année, Rémi Lamerat et Benjamin Botica qui ont signé à l'UBB pour l'an prochain. Seule inquiétude ou plutôt incertitude pour l'Union: quid de cette saison sportive ? "C'est ce qui nous inquiète, confirme le président girondin. On n'a pas envie que ce soit une année de transition."

Le prochain match contre Toulon, à Chaban-Delmas, permettra de mieux savoir quel sera le style et la dynamique de cet UBB sans Rory Teague.

Contenus sponsorisés
0
0