Icon Sport

XV de France - Jacques Brunel : "Toutes les conditions sont favorables pour Camille Lopez"

Brunel : "Toutes les conditions sont favorables pour Lopez"
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 22/10/2018 à 10:59Mis à jour Le 22/10/2018 à 11:14

XV DE FRANCE - Après avoir annoncé la liste des trente et un joueurs convoqués pour la tournée de novembre, le sélectionneur s’est livré jeudi dernier à Auch sur ses choix et ses attentes. Ambitions et tour d’horizon avant d’affronter l’Afrique du Sud...

Rugbyrama : Comment avez-vous construit votre groupe pour la tournée ?

Jacques Brunel : Nous avons gardé une ossature que l’on connaît mais nous l’avons aussi construit en fonction de joueurs qui n’étaient pas encore apparus. Je pense notamment à Camille Lopez que nous voulions faire venir dès le premier match du dernier Tournoi mais qui, pour différentes raisons, n’avait pas pu venir. Avec un joueur comme Louis Picamoles, qui n’a fait qu’un match avec nous, à un poste où il n’y a pas pléthore de joueurs en France, et avec un jeune de 20 ans (Demba Bamba) qui arrive pour différentes raisons.

Il a un potentiel intéressant, à un poste où nous n’avons pas énormément de choix et où il y a des profils différents et nous voulons l’intégrer dans ce groupe pour voir comment il va réagir. Il a aussi la particularité d’avoir joué à gauche et à droite, donc il est également intéressant à ce titre-là, surtout quand on sait que l’on veut mettre cinq piliers dans le groupe, car c’est généralement le nombre que l’on prend pour couvrir la campagne de novembre.

Avez-vous eu une discussion avec Louis Picamoles puisque les derniers mois ont été tendus ?

J.B : Avec Picamoles, c’est relativement simple. Il a accepté le fait d’une sanction collective qui avait été prise après Edimbourg. Il a convenu qu’aujourd’hui il était totalement déterminé à vouloir revenir en équipe de France. Et, surtout, il a montré qu’il était actuellement le meilleur à son poste. Il fallait réunir ses trois conditions, ce qu’il a fait. Donc, aujourd’hui, il postule normalement. Comme tous les autres qui avaient écopé de cette sanction ont eu l’occasion de revenir en équipe de France.

Le groupe est aussi constitué de joueurs qui ont peu joué ces derniers temps comme Bernard Le Roux ou Mathieu Bastareaud qui étaient suspendus, mais aussi Antoine Dupont qui vient tout juste de retrouver la compétition après de longs mois d’absence. Est-ce un risque ?

J.B : Ça fait trois semaines qu’Antoine Dupont a repris. Je crois aussi que le Stade toulousain l’a protégé un petit peu pour qu’il ne reprenne pas trop vite. Avant l’annonce de la liste, il avait fait trois matchs dont celui avec les espoirs. On peut aussi penser qu’il va en faire deux de plus d’ici le rassemblement. On voulait le réintégrer dans le groupe car il est sorti sur blessure et pas sur un choix sportif. Nous voulions qu’il revienne mais on va bien évidemment gérer son état de forme. On va en tenir compte pour le mettre dans les meilleures conditions.

Antoine Dupont (France) vs Irlande le 03/02/2018

Antoine Dupont (France) vs Irlande le 03/02/2018Icon Sport

Vous aviez installé Anthony Belleau au poste d’ouvreur lors de la tournée en Nouvelle-Zélande. Allez-vous avoir un cas de conscience avec le retour de Camille Lopez ?

J.B : Non, ça ne va pas poser un cas de conscience. Camille Lopez va postuler naturellement. Tout le monde sait qu’il est actuellement en pleine forme, qu’il est certainement le meilleur ouvreur en France, qu’il a la particularité de travailler au quotidien avec Morgan Parra. Toutes les conditions lui sont favorables. Mais on va voir ce qui peut se passer d’ici au premier match. Je ne vais pas pronostiquer quoi que ce soit, mais il y a quand même des évidences qu’il ne faut pas nier.

Contenus sponsorisés
0
0