Icon Sport

XV de France - Guilhem Guirado : "Le mystère, c’est de savoir si on sera au rendez-vous"

Guirado : "Le mystère, c’est de savoir si on sera au rendez-vous"

Le 02/11/2018 à 15:27Mis à jour Le 07/11/2018 à 10:34

XV DE FRANCE - Si son club, le RC Toulon, traverse une période délicate, Guilhem Guirado a retrouvé le XV de France avec "appétit". Confirmé par Jacques Brunel dans son rôle de capitaine, le talonneur des Bleus s’est confié à Rugbyrama avant cette tournée de novembre primordiale dans l’optique du Mondial 2019.

Rugbyrama : Avec la Coupe du monde de football et l’euphorie suscitée par la victoire de l’équipe de France, on a presque oublié les mauvais résultats de votre équipe. Vous le ressentez également ainsi ?

Guilhem Guirado : Oui, sûrement. Tout le monde a regardé cet événement qui a donné énormément d’émotions et de passion à tous les Français, moi le premier. Aujourd’hui, on sait que l’équipe de France est attendue. Mais tout le monde a tiré les enseignements de la tournée estivale qui a été assez difficile. Elle a quand même montré qu’on pouvait faire des choses intéressantes sur des bouts de matches. Maintenant, il nous reste peu de temps et il faut aller très vite.

" Le groupe n’a jamais lâché. On a montré du caractère "

Avec quelle(s) certitude(s) le XV de France aborde-t-il cette tournée ?

G.G : On part avec un socle de travail assez important et des améliorations assez nettes depuis nos premiers matches avec ce staff. Le groupe n'a jamais lâché malgré les événements sur lesquels je ne reviendrai pas (le remplacement de Guy Novès par Jacques Brunel, NDLR). L'équipe a montré du caractère. C'est la base en équipe de France. Après, on a bien vu qu’on devait absolument s’améliorer dans certains secteurs, qui plus est face à des nations de l’hémisphère Sud qui arrivent à aller chercher des intensités assez rares. Nous-même, on n’y arrive pas, que ce soit en TOP 14 ou même en Coupe d’Europe. C’est le mystère de savoir si on sera au rendez-vous.

Les joueurs doivent-ils penser à la Coupe du monde pour hausser leur niveau d’exigence ?

G.G : Bien évidemment, on l’a tous dans un coin de la tête. Mais personne ne peut dire que dans un an, il sera à la Coupe du monde. C’est difficile de se projeter aussi loin. Il ne faut pas tirer la couverture que vers soi en disant : ‘je veux à tout prix la faire’. Il y a toujours cette pression d’être à la hauteur quand vous revêtez le maillot de l’équipe de France. Mais il faut arriver à un bon mélange de tous les sentiments qui nous habitent.

Guilhem Guirado et Hugo Bonneval

Guilhem Guirado et Hugo BonnevalIcon Sport

" Toutes les nations évoluent très vite, à nous d’accélérer "

Après la parenthèse européenne, sentez-vous vos coéquipiers sur un pic de forme ou un peu entamés physiquement ?

G.G : Il faudra voir suivant les cas. Beaucoup de joueurs sont arrivés mâchés. A titre personnel, j’ai eu la chance de beaucoup échanger à ce sujet avec Patrice Collazo pour me protéger. J’ai eu des plages de récupération plus importantes afin d’arriver bien préparé. A mon âge, il faut peut-être être un peu plus vigilant avec sa santé pour ne pas arriver cramé sur ces rendez-vous. Mais j’ai toujours autant d’appétit.

Le 25 novembre prochain, au lendemain du dernier test-match face aux Fidji, qu’est-ce qui vous rendrait fier ?

G.G : On doit avoir l’ambition de gagner ces trois matches. Mais j’aimerais qu’on soit sereins sur ce que l’on travaille. Qu’on arrive à mettre en œuvre toutes ces séquences que l’on bosse dur. Pour moi, c’est le plus important. Il faut qu’il y ait le moins de défaillances dans tous nos secteurs. Il y a également ce côté mystérieux dont je parlais : est-ce qu’on sera capable d’accélérer physiquement quand on le souhaite ? Je pense enfin qu’on a besoin de se rassurer avec le fait de rivaliser avec l’hémisphère Sud, notamment un adversaire (l’Argentine) qu’on aura dans notre poule à la Coupe du monde. Toutes les nations évoluent très vite, à nous d’accélérer.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0