Icon Sport

XV de France - Faut-il faire tourner ?

Faut-il faire tourner l'équipe de France ?

Le 18/06/2018 à 16:54Mis à jour Le 19/06/2018 à 08:47

Le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel annoncera jeudi matin (mercredi soir en France), la composition de l'équipe qui affrontera samedi prochain la Nouvelle-Zélande à Dunedin, pour le troisième et dernier test de la tournée d'été. Doit-il faire tourner son effectif ? Voici quelques éléments de réponse ici.

Deux test-matchs, deux défaites, deux performances diamétralement opposées. Voilà le bilan, pour l'instant, du XV de France en Nouvelle-Zélande. Si la première rencontre a donné lieu à une véritable correction (52-11), avec peu de satisfactions pour le sélectionneur Jacques Brunel, la deuxième a permis une autre tonalité à cette tournée. Plus souriante, moins pessimiste. Certes, les Bleus se sont inclinés (26-13), mais bien malin celui qui pourrait imaginer le scénario de cette partie sans le carton rouge reçu par Benjamin Fall dès la 12e minute de la rencontre. Et pour cause. Revanchards, Mathieu Bastareaud et ses partenaires ont fait bien mieux que de limiter la casse.

Mathieu Bastareaud - France

Mathieu Bastareaud - FranceIcon Sport

Nombreuses ont même été les satisfactions, tant sur le plan collectif qu'individuel. Parmi les joueurs, Gourdon en est l'exemple parfait. Transparent et coupable de fautes grossières en défense au premier match, il a éclaboussé la rencontre de Wellington de tout son talent. Globalement la troisième ligne et l'ouvreur Anthony Belleau ont apporté quelques garanties. Et d'autres encore... Alors, que faire de cette dernière levée ? Deux théories s'opposent : offrir du temps de jeu à ceux qui n'en ont pas du tout eu, donner sa chance à tous au risque de perdre la cohésion aperçue au Westpac Stadium ou conserver, grosso modo, la même composition d'équipe pour aller un peu plus loin que la bonne performance de Wellington ?

Anthony Belleau - France

Anthony Belleau - FranceIcon Sport

Tourner manège !

Perdu pour perdu, Jacques Brunel doit se servir de ce dernier test-match pour donner l'opportunité à certains joueurs de se jauger face aux Blacks. Nombreux sont ceux qui n'ont pas encore eu l'opportunité d'être inscrits sur une des deux feuilles de match. Ils sont exactement au nombre de cinq : Bonneval, Fofana, Lambey, Lamerat et Taofifenua. D'autres n'ont eu que peu de temps de jeu : Plisson, Pelissié, Bourgarit, Serin...

Pierre Bourgarit - France (Test Match : Nouvelle Zélande/France)

Pierre Bourgarit - France (Test Match : Nouvelle Zélande/France)Icon Sport

Évidemment, chaque cas est différent. Doumayrou légèrement touché à Wellignton laissera-t-il sa place à Fofana ? Le sélectionneur a depuis longtemps l'idée de le voir à l’œuvre, ce qui n'est toujours pas arrivé depuis sa prise de fonction. Lambey a réalisé une belle fin de saison avec le LOU quand Maestri a un peu déçu lors du deuxième test. Peut-être est-ce l'occasion de le tester au niveau international ? Dany Priso et Uini Atonio ont débuté les deux premiers tests, pourquoi ne pas lancer Cyril Baille et Gomes Sa ? Plusieurs possibilités s'offrent à Jacques Brunel

De la continuité ? On ne sait jamais...

La performance aperçue à Wellington a laissé une sensation étrange, entre frustration et amertume. Qui sait ce qu'il serait advenu sans ce carton rouge dès la 12e minute ? Forcément, on a envie d'en savoir un peu plus sur cette équipe de France, dans cette configuration. Envie de savoir si la conquête aérienne (5 ballons perdus à chacun des deux tests) est susceptible de mieux se régler et d'offrir plus de munitions aux Bleus. Envie de savoir si les Bleus sont capables de mieux gérer leur finition pour ne plus laisser de points en route ?

Coach Jacques Brunel - France

Coach Jacques Brunel - FranceIcon Sport

Clairement, alors que le dernier test de Dunedin apparaissait comme celui de trop, le match de Wellington a redonné de l’intérêt à cette dernière levée. Il est de tradition dans le rugby français de se plaindre d'un manque de continuité. Jacques Brunel a cette fois-ci une belle opportunité de conserver la même ossature d'équipe. Fall ayant été blanchi par la commission de discipline, tous les titulaires de Wellington sont à ce jour disponible (seule incertitude concernant Doumayrou) pour éventuellement réaliser un exploit, jusque-là absolument inenvisageable.

Faut-il faire tourner ?

Sondage
3198 vote(s)
Oui, il faut tout changer
Oui, mais modérément
Non, pas du tout
Contenus sponsorisés
0
0