Icon Sport

XV de France - Bleus et Baa-Baas réunis

Bleus et Baa-Baas réunis

Le 13/06/2018 à 16:09

A l'entraînement ce mardi, les Bleus ont de nouveau travaillé en blocs séparés avants/trois-quarts, puis en collectif complet. Avant de retrouver les Barbarians, débarqués à Auckland la veille après leur escale à Nouméa.

Les Bleus connaissaient les lieux. Le QBE stadium, enceinte destructurée où se produit l'équipe de North Harbour, en ITM Cup (championnat néo-zélandais) accueillait une nouvelle fois, ce mardi, l'entraînement de l'équipe de France. Sur le terrain d'honneur, pas grand-chose de nouveau. L'équipe qui travaillait la veille, au même endroit, n'a pas évolué. Cinq changements attendus, donc : un voulu, avec l'entrée de Bernard Leroux dans le XV de départ en deuxième ligne, en lieu et place de Paul Gabrillagues.

Gael Fickou (France) à l'entrainement

Gael Fickou (France) à l'entrainementIcon Sport

Quatre plus ou moins contraints, avec les entrées des finalistes (Galletier, Fall, Babillot) indisponibles pour le premier match et le remplacement de Rémy Grosso, à l'aile, par Gaël Fickou. L'ailier clermontois, d'ailleurs, assistait à l'entraînement depuis le banc de touche, l’œil gauche bien fermé. Il passera de nouveaux examens dans l'après-midi de mercredi, chez un ophtalmo d'Auckland, qui détermineront si son retour peut se faire dans la soirée. Ou s'il faut encore patienter.

Les Barbarians avec Cancoriet et Camara

Le véritable changement de la journée, on le trouvait finalement sur le terrain annexe. Arrivés mardi en début d'après-midi à Auckland, après une semaine de stage de représentation à Nouméa, les Barbarians prenaient pour la première fois leurs quartiers au QBE stadium. Un groupe au complet, renforcé des Bleus de la première semaine Judicaël Cancoriet et Djibril Camara, présent malgré une dent infectée qu'il avait fallu arracher la veille. Au terme des deux entraînements simultanés, tout le monde s'est réuni, groupes mélangés. On a pu voir les paroisses de club se reformer, la première ligne toulousaine Baille-Marchand-Aldegheri échanger d'un côté, les Rochelais d'un autre, autour de Xavier Garbajosa présent en Nouvelle-Zélande aux côtés de Christophe Urios, à la tête des Barbarians.

Les Barbarians s'envoleront jeudi pour Christchurch, pour y affronter les Crusaders vendredi soir avant de rentrer à Auckland. Les Bleus décolleront également jeudi mais en direction de Wellington, pour y affronter les All Blacks samedi soir au Westpack stadium.

Contenus sponsorisés
0
0