Icon Sport

XV de France - Blessure de Rémy Grosso : la thèse de l'accident

Blessure de Grosso : la thèse de l'accident

Le 10/06/2018 à 11:54Mis à jour Le 10/06/2018 à 12:00

Le sélectionneur Jacques Brunel qui avait dans un premier temps évoqué un geste dangereux et illicite a revu les images de la blessure de Rémy Grosso. L'ailier ne sera pas remplacé dans le groupe.

Le communiqué de la Fédération est tombé à 23h47, heure française, dans la nuit de samedi à dimanche : "Des examens médicaux ont été pratiqués dans la nuit. Ils révèlent une fracture du sinus frontal et ethmoïdal, nécessitant une période de soins et d’observation avant d’envisager son retour en France. Il reste avec le groupe France jusqu’à ce que lui soit donné l’accord médical lui permettant de prendre l’avion pour rentrer." Fin de tournée pour l'ailier clermontois, auteur du seul essai français à Auckland avant de quitter la pelouse sur blessure à la 59e minute. Après une manchette délivrée par Sam Cane, Rémy Grosso était entré en collision avec le pilier Ofa Tu'ungafasi, sans pour autant que l'arbitre ne sorte le moindre carton.

Test Match - Rémy Grosso (France) qui se blesse après avoir percuter Tu'ungafasi (Nouvelle-Zélande)

Test Match - Rémy Grosso (France) qui se blesse après avoir percuter Tu'ungafasi (Nouvelle-Zélande)

Une décision finalement compréhensible pour le sélectionneur Jacques Brunel qui est revenu sur cet épisode après avoir visionné le match au calme : "Samedi à la conférence de presse, j'avais considérer ce geste dangeureux et illicite. J'avais vu une image qui n'était pas la bonne. Je crois en fait qu'il s'agit en fait d'un geste, tête contre tête. Sur une image, on croit voir qu'il prend l'épaule dans la tête. Mais j'ai visionné une autre image qui me laisse à penser qu'il s'agit d'un tête contre tête. Sur la première image, j'avais dit illicite. Sur la deuxième, je pense que c'est accidentel. Même si, dans la même veine, je trouve que le carton jaune de Gabrillagues est dur."

La thèse de l'accident est privilégié dans le camp tricolore qui espère maintenant que Rémy Grosso sera apte à prendre l'avion d'ici deux ou trois jours. Ce forfait pouvait laisser penser que Djibril Camara serait maintenu dans le groupe France (il avait été appelé pour suppléer Benjamin Fall pendant la première semaine). Il quittera quand même les Bleus ce mardi pour s'entraîner avec les Barbarians. Un choix expliqué par le sélectioneur : "Cette blessure nous gène particulièrement. On avait constitué deux groupes pour disposer d'un effectif suffisant, en fonction de toutes les éventualités et blessures. Nous avions fait le choix de mettre peu de trois-quarts avec les Barbarians, et beaucoup avec le XV de France. Le transfert, chez les trois-quarts, on l'avait envisagé dans l'autre sens."

Contenus sponsorisés
0
0