Icon Sport

XV de France - Mathieu Bastareaud vers le banc, Rémi Lamerat - Wesley Fofana au centre

Bastareaud vers le banc, Lamerat-Fofana au centre

Le 19/06/2018 à 11:24Mis à jour Le 19/06/2018 à 11:41

Information Midi Olympique – A Dunedin samedi, le staff de l'équipe de France pourrait décider de placer son capitaine sur le banc de touche.

Le retour de Wesley Fofana dans le XV de départ ne constitue pas une immense surprise. Espéré pour le premier test puis le second, le trois-quarts centre clermontois avait finalement été préservé, en raison d'une blessure à une cuisse. C'est donc Geoffrey Doumayrou qui avait évolué au centre à l'Eden Park puis Wellington, aux côtés du capitaine Mathieu Bastareaud, comme lors des trois derniers matchs du Tournoi des 6 Nations. Cette semaine, la blessure du Rochelais (cheville) correspond au retour du Clermontois. Et Fofana devrait bien retrouver le maillot du XV de France, ce samedi à Dunedin, dix-huit mois après sa dernière apparition en Bleu (26 novembre 2016 au Stade de France, face à la Nouvelle-Zélande).

Test Match - Wesley Fofana et Rémi Lamerat (France) contre la Nouvelle-Zélande le 28/11/2016

Test Match - Wesley Fofana et Rémi Lamerat (France) contre la Nouvelle-Zélande le 28/11/2016Icon Sport

La logique du synthétique

Plus surprenant : c'est son coéquipier en club, Rémi Lamerat, qui pourrait l'épauler au centre du terrain, pour le 3e test-match des Bleus. Ce qui signifie la relégation sur le banc de Mathieu Bastareaud, capitaine de cette tournée et leader convaincant depuis son retour au premier plan en Bleu.

Côté sportif, ce changement obéit à une triple logique : d'abord, Bastareaud est apparu émoussé, physiquement, au terme d'une saison où il aura disputé 30 matchs (27 titularisations). Ensuite, la perspective d'évoluer à Dunedin sur une pelouse synthétique (hybride), donc favorisant un rugby de vitesse, a pesé dans la balance. Enfin, Rémi Lamerat apparaissait comme un élément de base du XV de France en début du Tournoi et de l'ère Brunel. Avant l'épisode nocturne Édimbourg. Revenu sur la pointe des pieds, Lamerat aura l'occasion de se rappeler au bon souvenir du sélectionneur. Tout comme Fofana.

Contenus sponsorisés
0
0