Icon Sport

XV de France - Bastareaud écarté, Ntamack titulaire !

Bastareaud écarté, Ntamack titulaire !
Par Rugbyrama

Le 29/01/2019 à 08:24Mis à jour Le 29/01/2019 à 10:53

XV DE FRANCE - Jacques Brunel a tranché. Pour débuter le Tournoi des 6 Nations 2019, le sélectionneur va se passer de son vice-capitaine, Mathieu Bastareaud. Il en a informé personnellement l’intéressé qui devrait donc rester en tribunes vendredi soir, pour Galles - France.

Ce lundi, à 48 heures de divulguer son équipe de départ, Jacques Brunel a pris une décision forte qui va impacter la stratégie du XV de France. Mathieu Bastareaud, l'un de ses hommes de base, ne va pas connaître sa 51e sélection face aux Gallois en ouverture du 6 Nations 2019. Le centre toulonnais a été directement informé par le sélectionneur qu'il ne serait pas titulaire vendredi soir au Stade de France. Compte tenu de son manque de polyvalence, il ne sera même pas inscrit sur la feuille de match. S'il ne figurait pas dans les plans de Guy Novès au début de son mandat (2016), qui trouvait son profil incompatible avec le rugby de déplacement et de vitesse que le XV de France souhaitait pratiquer, le Toulonnais était réapparu à l'automne 2017, pour les derniers matchs de l'ère Novès.

Bastareaud, qui compte Bernard Laporte comme l'un de ses plus farouches défenseurs, est devenu l'un des hommes incontournables du système Brunel. Il a été titularisé huit fois lors des onze derniers matchs des Bleus.

L'histoire rattrape le Toulonnais, qui est à nouveau victime d'un choix stratégique. Pour coller aux exigences du rugby international, en quête de vitesse et d'une plus grande circulation du ballon, Jean-Baptiste Élissalde, l'entraîneur du XV de France en charge des trois-quarts, a donc obtenu du sélectionneur la possibilité tenter le pari de la mobilité au lieu du défi physique. Un choix fort à huit matchs de la Coupe du monde.

Romain Ntamack contre Agen

Romain Ntamack contre AgenMidi Olympique

La mise à l'écart de Bastareaud se conjugue avec l'avènement de Romain Ntamack (19 ans), qui doit être titularisé au centre de l'attaque tricolore avec le Clermontois Wesley Fofana, comme le révèle L'Equipe. Deux joueurs aux profils correspondant au défi de vitesse tant voulu par Elissalde. Ntamack est l'une des sensations de la première moitié de saison 2018-2019. Le jeune Toulousain, sacré champion du monde des moins de 20 ans au mois de juin dernier, a été replacé au poste de centre avec un franc succès. À Toulouse, comme avec les Bleuets, sa vision et son aisance technique ont souvent fait la différence individuellement. Sa capacité à fixer les défenses offre également de précieux espaces pour ses partenaires.

Dans ce rôle de cinq-huitième, ses qualités de passe et son jeu au pied sont précieux. Vendredi soir, face aux Gallois, il pourrait être le droitier qui manquait à la conduite du jeu tricolore, mené par deux gauchers à la charnière : Morgan Parra et Camille Lopez. Ntamack deviendra le deuxième champion du monde des moins de 20 ans à porter le maillot du XV de France, après Demba Bamba. Le pilier du LOU prêté au CA Brive Corrèze était entré en jeu lors de France-Fidji en novembre dernier.

Contenus sponsorisés