Icon Sport

Repos forcé (et bien mérité) pour les Bleus

Repos forcé (et bien mérité) pour les Bleus

Le 13/03/2018 à 12:14Mis à jour Le 13/03/2018 à 12:16

Le mot d’ordre est à la récupération pour les joueurs du XV de France en ce début de semaine après un "Crunch" très usant pour les corps.

En connaisseur, Guilhem Guirado avait annoncé la couleur vendredi dernier : "On reste mâché pendant trois jours après un match de l’intensité d’un France - Angleterre." Le capitaine tricolore, sorti blessé au genou, en a même terminé avec ce Tournoi des VI Nations. Le trois-quarts centre Geoffrey Doumayrou, lui, confirme ce mardi matin : "On encore un peu mâché car cela a tapé très fort et on peut dire que la cryothérapie de lundi a fait du bien ! C’était certainement un des matchs les plus durs que je j’ai joué sur ce plan-là car les Anglais nous ont fait du rentre dedans. Contrairement à ce qu’avait annoncé leur sélectionneur Eddy Jones, ils étaient venus pour nous faire du jeu à une passe. C’était frontal."

Geoffrey Doumayrou de France

Geoffrey Doumayrou de FranceIcon Sport

Si on était encore assez loin du nombre de plaquages astronomique réalisés contre l’Irlande (253, contre 176 face aux Anglais), dix Français ont atteint et souvent bien dépassé la barre des dix plaquages. Preuve d’une implication collective forte pour tenir une ligne régulièrement agressée et particulièrement mise à l’épreuve dans les dernières minutes.

Un jour de récupération en plus

Ainsi, malgré l’imminence du dernier match au pays de Galles, qui peut potentiellement permettre à l’équipe de France de terminer ce Tournoi à une inespérée deuxième place, le staff tricolore a décidé d’accorder un jour de plus de récupération à ses soldats. Les journées de dimanche et lundi ont été majoritairement dédiées à la régénération des corps. Pas de musculation ni de séance de rugby avec contact, les deux faisant leur retour de manière crescendo à partir de ce mardi matin.

Initialement prévue mercredi, la journée de repos des Bleus est donc décalée au jeudi. Ils s’envoleront le même jour pour Cardiff où les attend un XV du Poireau moins éprouvé physiquement par son match contre l’Italie (38-14).

Contenus sponsorisés
0
0