Icon Sport

Les notes : un exploit pour Thomas, le marasme pour les autres

Les notes : un exploit pour Thomas, le marasme pour les autres

Le 04/02/2018 à 11:26Mis à jour Le 04/02/2018 à 11:48

S’ils ont été appliqués en défense, les joueurs du XV de France ont été trop indisciplinés et peu inspirés pour espérer remporter une rencontre dominée territorialement et au score par les Irlandais. Un exploit personnel de Teddy Thomas a ravivé l’espoir d’une victoire en vain.

15. Palis (2/10) : il a été rassurant sous les premiers ballons aériens (5e,11e), le Castrais pour sa première sélection est ensuite apparu en difficulté (24e, 40e) dans son secteur de prédilection. Offensivement, il a été sevré de munitions.

14. Thomas (6/10) : l'ailier aura été timoré pendant plus d'une heure. Il a fallu attendre la 65e minute pour le voir réaliser une percée intéressante, en vain. Puis, il y a eu cet éclair de génie, sur une touche vite jouée par Antoine Dupont. L'ailier francilien a alors traversé toute la défense irlandaise, s’est joué de quatre défenseurs pour inscrire l'essai de l'espoir.

13. Lamerat (4/10) : le Clermontois a dû se contenter de miettes en attaque. En défense, il a repoussé avec vaillance les assauts adverses sans toutefois parvenir à faire reculer sur les impacts. On attendait mieux.

Remi Lamerat (France) vs Irlande le 03/02/2018

Remi Lamerat (France) vs Irlande le 03/02/2018Icon Sport

12. Chavancy (2/10 ) : le centre ciel et blanc n’a pas été assez actif en défense et inexistant en attaque.On l’a vu donner de la voix pour rassurer ses partenaires. Pas suffisant.

11. Vakatawa (2/10) : à son crédit, le joueur du Racing a gratté un ballon précieux (32e) sur un temps fort irlandais. Mais, offensivement, il n'a pas su créer de décalage malgré dix prises de balle. De plus, il a trop souvent été attiré par les regroupements à tort.

10. Jalibert (2/10) : le Bordelais aura connu un triste baptême. Après un premier jeu au pied confus et une inspiration prometteuse, il est resté au sol sur un choc avec Bundee Aki. L'entrant Anthony Belleau (1/5) aura manqué la balle de match avec une pénalité ratée en position favorable, depuis les vingt-deux mètres (77e). Un échec à l'image de sa prestation, décevante.

9. Machenaud (4/10) : le Racingman a été un des rares joueurs des lignes arrière plutôt en verve. Son 2/2 au pied et son efficacité en défense plaident en sa faveur. S'il avait pris le but à la 77e, après être revenu en jeu, le sort du match aurait pu être tout autre. Pendant le peu de temps passé sur le terrain, Antoine Dupont a su dynamiser le jeu tricolore. Avant de sortir, touché à un genou.

Maxime Machenaud (France) vs Irlande le 03/02/2018

Maxime Machenaud (France) vs Irlande le 03/02/2018Icon Sport

8. Kevin Gourdon (5/10) : s’il balbutie un ballon derrière sa mêlée (15e), le Rochelais s’est ensuite montré propre sur les fondamentaux du poste. Il arrache un ballon importantissime à l’entrée de ses 22 mètres(35e) et a plaqué à tour de bras (20 réalisations). On aurait aimé qu’il pèse plus sur le match.

7. Yacouba Camara (2/10) : il n’a pas réussi à imposer sa puissance, ou plutôt pas su l’exprimer. Il a beaucoup (trop) couru dans le vide. Pas de passe, peu de course avec ballons Bref, il n’a pas su exploiter son immense potentiel. On attend beaucoup plus.

6. Wenceslas Lauret (5/10) : des gros plaquages, une bonne défense sur sortie de mêlée 11e, mais quasiment rien offensivement. Trop pris dans le combat au près des regroupements, il n’a pas pu apporter du soutien aux trois-quarts sur les rares offensives françaises.

Wenceslas Lauret (France) vs Irlande le 03/02/2018

Wenceslas Lauret (France) vs Irlande le 03/02/2018Icon Sport

5. Sebastien Vahaamahina (4/10) : une belle énergie en défense (20plaquages), un investissement sans faille mais une indiscipline aussi maladroite que stupide, notamment dans le combat dynamique. Pénalisé coup sur coup pour deux grattages non appropriés, puis à nouveau pour un déblayage inopportun (66e). Au finale, il coute six points à son équipe qui pèsent très lourd à la fin.

4. Arthur Iturria (2/10) : très, trop discret, il a cherché à s’employer dans les regroupements sans grand succès. Remplacé par Gabrillagues (60e) qui n’a pas fait d’étincelle

3. Rabah Slimani (6/10) : solide à l’impact et en mêlée fermée, le néo-Clermontois est l’auteur d’un coup de pied à suivre (25e) qui permit aux Bleus de se montrer enfin dangereux. Pénalisé une fois (29e), il est remplacé par Gomez Sa (55e) qui a cherché à apporter du dynamisme.

Rabah Slimani après la défaite du XV de France contre l'Irlande le 03/02/2018

Rabah Slimani après la défaite du XV de France contre l'Irlande le 03/02/2018Icon Sport

2. Guilhem Guirado (6/10) : omniprésent en défense, le capitaine est décisif sur l’ouverture du score des Bleus en grattant un ballon et obtenant une pénalité (36e). Précis dans ses lancers, malgré deux ballons perdus il est remplacé par Pélissié (73e).

1. Jefferson Poirot (4/10) : très présent en première mi-temps dans les phases de combat, il est l’un des rares avants à avoir avancé avec le ballon au près. Il arrache un ballon (53e), obtient une pénalité deux minutes après. Remplacé par Priso (55e) auteur d’une très bonne rentrée pour ses débuts avec le XV de France.

Contenus sponsorisés
0
0