Icon Sport

Camara, le présent et l'avenir

Camara, le présent et l'avenir

Le 28/02/2018 à 14:24Mis à jour Le 28/02/2018 à 15:12

Forfait en novembre (rupture du ligament de la cheville) Yacouba Camara a naturellement retrouvé sa place dans le groupe France pour le Tournoi des 6 Nations. Mieux, à 23 ans, le troisième ligne du MHR s'impose comme l'un des hommes forts du XV de France.

Absent de la tournée de novembre, à cause d'une blessure à la cheville, Yacouba Camara a logiquement été appelé sur la première liste de Jacques Brunel. Auteur d'une saison remarquée avec le MHR, qu'il a rejoint à l'intersaison, le troisième ligne a ainsi retrouvé le groupe France. Depuis ? Titulaire lors des trois premières journées de la compétition, le joueur de 23 ans a confirmé tous les espoirs placés en lui et s'affirme, match après match, comme l'un des joueurs importants du système Brunel. Coureur, plaqueur, gratteur et franchiseur, Camara a tout du troisième ligne moderne. Mieux, face à l'Italie, le flanker du XV de France a même été élu homme du match.

Yacouba Camara (France) vs Italie le 23/02/2018

Yacouba Camara (France) vs Italie le 23/02/2018Icon Sport

Et pour cause ! Meilleur preneur de balles français en touche, Camara s'est même offert le luxe de voler un ballon italien à cinq mètres de sa ligne juste après la mi-temps, sans compter ses innombrables ballons relevés au contact, contestes au sol et plaquages réussis (9, pour 0 manqué) face à la Squadra Azzura. Une rencontre que Yacouba Camara a donc éclaboussée de toute sa classe. L'occasion pour lui de rappeler qu'il était devenu, si ce n'est un cadre, au moins l'un des hommes de base du XV de France. "Je sens que ça vient, que ça prend. Je me sens bien au sein de cet effectif. Je retrouve des sensations après ma blessure. Ça va de mieux en mieux. Et quand tu te sens bien dans ton corps et dans ta tête, ça marche."

Yacouba Camara (France) vs Italie le 23/02/2018

Yacouba Camara (France) vs Italie le 23/02/2018Icon Sport

Pourtant, ne comptez pas sur lui pour se présenter comme un titulaire indiscutable. "Est-ce que mon statut a évolué ? Non, ce n'est pas comme ça que ça se passe. Il faut comptabiliser un bon nombre de sélections pour envisager d'avoir une place importante dans un groupe. Pour l'instant je reste à ma place. Nous avons déjà des leaders. Bien sûr, quand j'ai quelque chose à dire, je n'hésite pas. Mais je préfère rester dans mon coin, à écouter et à toujours apprendre." A 23 ans, le joueur pré-formé à Bobigny, et formé à Massy, s'impose pourtant comme un joueur important de Jacques Brunel et devrait logiquement être reconduit (et célébrer sa dixième sélection) contre l'Angleterre.

" À Édimbourg ? Quand j'ai raconté que j'avais dormi toute la nuit..."

Pourtant, tout aurait pu basculer après l'Écosse pour le natif d'Aubervilliers. Parmi les joueurs sortis de l'avion et entendus par la police écossaise après la fameuse soirée d'Édimbourg, Yacouba Camara a finalement été le seul joueur à être rappelé dans la foulée par Jacques Brunel. La raison ? Confondu avec l'un de ses coéquipiers, le Montpelliérain n'avait en réalité pas pris part à la fête, la veille.

"Évidemment que j'ai été surpris... Mais ça fait partie du jeu. Nous sommes une équipe, et quand on nous demande de descendre, on descend. Que ce soit toi ou non. Maintenant je n'avais pas peur de quoi que ce soit, puisque je n'avais rien fait. Alors j'ai expliqué que ce n'était pas moi. J'ai essayé de me faire comprendre, voilà tout". Un quiproquo qui aurait pu le perturber ? Que nenni. "Quand tu n'as rien à voir, ça te passe au dessus de la tête. Sinon je ne serai pas là aujourd'hui." Mais d'ailleurs, que faisait Yacouba Camara quand certains coéquipiers avaient fait le choix de sortir ?

Et comment sa famille et ses proches ont-ils reçu la nouvelle ?

"Très franchement ils savaient que je n'y étais pour rien. Ils savaient que ce n'était pas moi.... Quand ils ont reçu l'information ? Ils ont dû se dire que ce n'était pas possible, car ils n'ont pas cette image de moi. Alors quand je leur ai raconté que j'avais dormi toute la nuit, ça a dû leur faire bizarre (rires). Et c'était le cas. mais bon c'est comme ça." Désormais, c'est du côté du stade de France que s'écrira la suite de la romance entre le XV de France et Yacouba Camara. D'ailleurs, ce dernier ne cache pas sa patience et l'envie qui l'habite de croquer à pleines dents, dans ce qui devrait être son premier Crunch*...

*Si Yacouba Camara a disputé plusieurs France-Angleterre avec les sélections de jeunes, ce sera bien son premier avec le XV de France.

Contenus sponsorisés
0
0