Icon Sport

Yannick Nyanga: "Ce qui nous attend face à l'Australie sera d'un tout autre niveau"

Nyanga: "Ce qui nous attend face à l'Australie sera d'un tout autre niveau"

Le 11/11/2014 à 10:30

Arrivé dimanche soir à l'hôtel des Bleus à Marseille, Yannick Nyanga a été rappelé en remplacement de Yacouba Camara. Le troisième ligne toulousain savoure son retour et espère pouvoir aider l'équipe à vaincre l'Australie.

Vous retrouvez le groupe France, on vous imagine heureux...

Yannick NYANGA: Les places sont chères, surtout à mon poste où il y a beaucoup de bons joueurs. Je n'ai pas participé au premier stage car j'étais blessé et lors du second le staff ne m'avait pas jugé assez prêt. Je suis content de retrouver ce groupe. Un groupe souriant après la victoire face aux Fidji. Il y a toujours eu une bonne ambiance, mais on joue pour gagner les matchs. Ça faisait longtemps que ce n'était pas arrivé, surtout après la tournée désastreuse en Australie. Maintenant, on est très concentré sur le prochain match car c'est un gros morceau qui arrive.

Philippe Saint-André a évoqué votre expérience pour justifier votre sélection. Qu'est-ce que vous pensez pouvoir apporter à cette équipe ?

Y. N: On est toujours attendu quand on joue en équipe de France. Chaque mec qui est là, peu importe son âge ou son vécu, chacun doit évoluer à un certain niveau. Ce que je veux amener, c'est ce que je sais faire et cela du mieux possible. Je ne vais pas inventer quoi que ce soit car j'ai été rappelé. Je suis prêt à tout donner et à élever le niveau, c'est tout ce qui compte. Maintenant, je dois me remettre dans le bain et revoir les schémas car les noms changent par rapport à ce qui est fait en club. Je suis prêt si l'on fait appel à moi.

Avez-vous vu le match face aux Fidji et qu'en avez-vous pensé ?

Y. N: Je n'ai regardé que la première mi-temps face aux Fidji car je jouais avec Toulouse. J'ai également commencé à visionner toutes les phases de conquête. Mais avec tout le respect que l'on doit au Fidji, ce qui nous attend face à l'Australie sera d'un tout autre niveau. Chaque fois que l'on porte ce maillot c'est une chance. Il faut rendre nos supporters et nos proches fiers. Pour ça il faut gagner les matchs.

" Il faudra être dur sur l'homme et au plaquage"

Comment faut-il faire pour contrer cette équipe australienne notamment en troisième ligne ?

Y.N: Il va falloir faire en sorte qu'ils aient un peu moins d'énergie afin qu'ils ne nous imposent pas leurs temps de jeu. Pour cela, il faudra être dur sur l'homme ainsi qu'au placage et il est important de retarder leur libération et ne pas les laisser jouer en avançant en consommant le minimum de joueurs dans les rucks. C'est fondamental si on veut s'imposer samedi.

Avec le recul, qu'est-ce qui avait fait défaut à l'équipe lors de la tournée en Australie ?

Y.N: Il nous avait manqué un peu tout. Les résultats d'abord. On fait un bon deuxième test, le match n'était pas super à regarder mais on ne passe pas loin de la victoire. J'ai notamment en tête ce moment où je contre le 10 mais je ne récupère pas le ballon pour marquer l'essai sinon on tourne à 7-0 à la mi-temps et derrière ce n'est pas le même match. Sur ce match-là, il ne manque pas grand chose mais au premier et au troisième il y avait eu beaucoup de lacunes. L'équilibre, d'un match à l'autre, est toujours précaire.

Yannick Nyanga (XV de France) à Marcoussis

Yannick Nyanga (XV de France) à MarcoussisIcon Sport

Contenus sponsorisés