AFP

XV de France - La nouvelle convention FFR/LNR adoptée à son tour par la Ligue

La nouvelle convention FFR/LNR adoptée à son tour par la Ligue
Par AFP

Le 09/07/2016 à 15:12Mis à jour Le 09/07/2016 à 15:15

XV DE FRANCE - Déjà adoptée par la FFR la semaine dernière, la convention FFR/LNR a également été validée par la Ligue ce samedi lors de son assemblée générale.

La nouvelle convention pour la période 2016-2020 entre la Fédération française de rugby (FFR) et la Ligue nationale de rugby (LNR), qui prévoit notamment une mise à disposition accrue des internationaux auprès du XV de France, a été adoptée samedi par l'assemblée générale de la LNR. Cette convention, qui entre en vigueur dès la saison à venir, a été adoptée avec 94% des voix, une semaine après avoir été approuvée par l'assemblée générale de la FFR avec 82% des suffrages.

Elle prévoit notamment la création d'une "Liste Elite" de 30 internationaux, qui bénéficieront d'un traitement particulier. Ils ne pourront par exemple pendant l'intersaison pas disputer le moindre match pendant huit semaines consécutives. Le sélectionneur du XV de France, Guy Novès, pourra également les réunir pour deux stages de trois jours hors période internationale, le premier en septembre, le second au cours de la saison.

Le XV de France en mars 2016

Le XV de France en mars 2016AFP

Les internationaux à disposition pendant 120 jours

Guy Novès bénéficiera aussi des internationaux -- pas forcément ceux de la "Liste Elite" -- deux semaines avant les tests de novembre et le Tournoi des six nations. Il lui appartiendra également de décider s'il remet à disposition de leurs clubs pendant le Tournoi des joueurs de la "Liste Elite". Au total, les internationaux seront à la disposition du XV de France pendant 120 jours, soit 28 de plus qu'avec l'actuel dispositif.

La convention ayant désormais été définitivement adoptée par la Fédération et la Ligue, la "Liste Elite" doit être publiée dans les prochains jours. Le nouveau texte est né des recommandations de la cellule technique mise en place après le fiasco des Bleus à la Coupe du monde 2015 dans le but d'améliorer la compétitivité du XV de France.

Contenus sponsorisés
0
0