XV de France - Avec huit éléments, l'armada toulonnaise prend ses quartiers à Marcoussis

Avec huit éléments, l'armada toulonnaise prend ses quartiers à Marcoussis

Le 30/09/2014 à 09:43Mis à jour Le 30/09/2014 à 10:11

C'est un fait: le RCT a clairement pris la place traditionnellement détenue par le Stade toulousain de club le plus représenté dans le groupe France, actuellement en stage à Marcoussis. Un clan solide et solidaire qui entend se serrer les coudes pour prendre le pouvoir au sein des Bleus.

Les temps ont décidément bien changé dans le rugby français. Les cartes du Top 14 sont sans cesse rebattues, le Stade toulousain est avant-dernier du championnat et est devenu un fournisseur mineur du XV de France. Seuls Thierry Dusautoir, Yoann Maestri et Yoann Huget ont résisté à la saignée et aux cinq défaites consécutives historiques des Rouge et Noir. Soit tout juste 10 % du groupe actuellement à Marcoussis. Le même total que Castres, lanterne rouge du Top 14. "C'est une nouvelle saison qui se prépare avec de nouveaux joueurs et des matchs qui se profilent, raconte, Rémi Tales, le capitaine tarnais. Pour nous, Castrais, cela nous permet de sortir un peu la tête de l'eau et on espère aussi repartir de l'avant avec l'équipe de France".

Le XV de France comme bouffée d'oxygène, celui-là même qui s'est fait laminer en Australie, pour des joueurs qui ont connu l'aventure d'une finale au Stade de France il y a tout juste quatre mois... difficile de faire plus paradoxal. Mais l'équipe de France est bien le reflet de son championnat et les forces en présence ont bien évolué. Toulon, lui, reste au top (deuxième du Top 14 derrière l'ASMCA) et se retrouve logiquement pourvoyeur numéro un de la maison bleu-blanc-rouge. Cinq avants (Chiocci, Ménini, Guirado, Taofifenua, Bruni), trois arrières (Tillous-Borde, Mermoz, Bastareaud): un véritable groupe dans le groupe qui se charge lui-même d'intégrer ses nouvelles recrues. "C'est toujours un plus d'arriver dans une équipe avec des têtes connues que tout seul", une évidence que confirme le pilier Xavier Chiocci.

Xavier Chiocci à Marcoussis en compagnie du Montpelliérain Benjamin Fall

Xavier Chiocci à Marcoussis en compagnie du Montpelliérain Benjamin FallIcon Sport

Tillous-Borde: "Il règne une super ambiance entre nous"

Arrivée en tête de cortège ce lundi pour le premier entraînement du stage, une grappe de cinq joueurs composée de Virgile Bruni, Romain Taofifenua, Sébastien Tillous-Borde, Maxime Mermoz et Camille Lopez. Quatre Toulonnais et un Clermontois pour mener le bal, l'image parle d'elle-même. Le sélectionneur Philippe Saint-André lie logiquement cette forte représentation varoise à la carte actuelle de l'élite du rugby français. "Étonnement, il y avait plus de joueurs dans l'avion en provenance de Toulon que de Toulouse alors que ce n'était pas le cas depuis des années. Je suis sûr que le Stade toulousain va revenir au premier plan mais il est évident qu'on veut voir des mecs en forme et les Toulonnais sont actuellement dans une bonne période. Des joueurs comme Chiocci, champion de France et d'Europe et titulaire en club, méritaient d'être vus".

Les principaux concernés savourent juste l'instant. Souvent ensemble sur le terrain comme en dehors depuis dimanche, ils affichent une confiance acquise au fil des succès, notamment sur les deux derniers (53-13 à Brive et 40-17 contre Montpellier), qui se lit aisément sur les visages. Un bonheur teinté de simplicité. Pour Sébastien Tillous-Borde, de retour dans le groupe France après cinq ans d'absence, l'image des galactiques varois à l'égo surdéveloppé est exagérée. "On entend souvent parler des stars toulonnaises et de ce côté un peu inaccessible mais ce n'est pas du tout le cas. Il n'y a qu'à voir la simplicité d'un mec comme Matt Giteau ou l'accessibilité de Jonny Wilkinson. Il règne une super ambiance entre nous". De la fraîcheur et de la confiance, tout ce que le XV de France a semblé perdre depuis bien longtemps, défaite après défaite.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés