AFP

Tournée d'été 2013 - XV de France - Le Roux et Doussain cartonnent

Les coiffeurs avaient des tripes
Par Midi Olympique

Le 11/06/2013 à 16:17Mis à jour Le 11/06/2013 à 16:31

Faciles vainqueurs des Blues à Auckland (38 à 15), les Français ont prouvé que leur effectif était plus harmonieux qu'il ne le laissait penser au départ...

"Ce match fut tout sauf inutile. Désormais, l'intégralité de notre effectif a du temps de jeu". Philippe Saint-André n'a pas tort. Cette rencontre face à l'équipe "bis" des Blues (treize de leurs titulaires indiscutables étaient absents) a au moins permis au staff tricolore de constater que ceux que l'on appelle généralement "les coiffeurs" avaient des tripes. Le premier d'entre-eux, Bernard Le Roux, a incontestablement marqué des points sur ce match. Dur sur l'homme en défense (quatre plaquages offensifs lors des vingt-cinq premières minutes), très présent au soutien, le Sud-Africain a probablement gagné sa place dans le groupe France pour le prochain test face aux All Blacks.

On n'ira pas jusqu'à dire que le Racingman sera titulaire - Yannick Nyanga, leader d'alignement du XV de France, a encore dérobé quatre balles aux sauteurs des Blues ce mardi - à Christchurch. Mais il devrait au moins disputer vingt minutes de ce deuxième acte. Derrière un pack largement dominateur, Jean-Marc Doussain a quant à lui brillé de mille feux. Précis dans ses tirs aux buts, auteur de dix-huit points sur ce seul match et percutant dans l'axe, le demi de mêlée toulousain est revenu à la hauteur de ses concurrents directs, Frédéric Michalak et Maxime Machenaud.

Abondance de biens

Quid de la ligne de trois-quarts ? Au fond du terrain, c'est l'embouteillage. Alors qu'il était quasi certain que Brice Dulin débute le Test de Christchurch, la grosse performance de Maxime Médard face aux Blues a remis les choses à plat. Une question reste aujourd'hui en suspens: et si, lors du prochain test, le staff des Bleus alignait ses trois arrières (Dulin-Medard-Huget) au coup d'envoi ? Une hypothèse tout sauf farfelue...

Enfin, si l'on garde à l'esprit le très bon match de Gaël Fickou face aux hommes de John Kirwan, il semble aujourd'hui peu probable que Patrice Lagisquet et Philippe Saint-André démembrent l'association Fofana-Fritz, très efficace lors du match de l'Eden Park.

Contenus sponsorisés