Icon Sport

Sélectionneur XV de France - La FFR intéressée par Novès, Saint-André ne postulera pas

La FFR intéressée par Novès, Saint-André ne postulera pas

Le 24/04/2015 à 13:55Mis à jour Le 24/04/2015 à 13:59

XV DE FRANCE - Les candidats au poste de sélectionneur du XV de France ont jusqu’à samedi pour se faire connaître. Guy Novès plairait beaucoup à la FFR... Philippe Saint-André, lui, ne se représentera pas.

Comme une chimère, le nom du technicien toulousain revient avec insistance lors du changement de sélectionneur. Cette année, la bataille sera rude. Midi Olympique fait lui état d’une "finale" entre deux anciens capitaines des Bleus: Raphaël Ibanez (42 ans ; 98 sélections) et Fabien Pelous (41 ans ; 118 sélections). Ce dernier a un profil qui convient bien, étant issu du giron fédéral, jouissant d’un palmarès de haute volée (3 top 14, 2 H Cup, 4 Grand Chelem) et d’une image "bien sous tous rapport". Les deux hommes sont restés en retrait ces derniers jours, tout comme Fabien Galthié, qui n’est pas à écarter.

Fabien Pelous, le manager des U20 français - Février 2015

Fabien Pelous, le manager des U20 français - Février 2015Icon Sport

PSA ne postulera pas, l’interrogation Bru

Au rayon des certitudes, il y a celle de Philippe Saint-André. Le sélectionneur actuel ne briguera pas un nouveau mandat. Il a répondu par la négative à la question posée par L’Equipe. Fabrice Landreau, le duo Labit-Travers mais aussi Jacques Brunel n’en seront pas non plus. "Je n’enverrai pas de courrier à la FFR car je ne suis pas candidat", a souligné l’actuel sélectionneur de l’Italie, sous contrat jusqu’en 2016. Quid de Yannick Bru ? L’entraîneur des avants des Bleus possède une très bonne image auprès des joueurs français. Mais pas sûr qu’il soit le premier choix de la FFR pour remplacer Saint-André. En fonction du nom du futur sélectionneur, il pourrait conserver son rôle chez les avants. Ou bien succéder à Novès à Toulouse si celui-ci rafle la mise...

Demain samedi, le groupe des "sept sages" se réunira pour étudier toutes les candidatures. Si la date du 31 mai avait été retenue dans un premier temps, il se pourrait bien que le président Pierre Camou clôt le dossier avant le 19 mai prochain et la liste des 36 qui prépareront le Mondial.

Yannick Bru, entraîneur des avants du XV de France - mars 2014

Yannick Bru, entraîneur des avants du XV de France - mars 2014Icon Sport

Contenus sponsorisés