AFP

La question qui fâche : Guy Novès a-t-il bien fait de prendre des jeunes pour l'Argentine ?

La question qui fâche : Novès a-t-il bien fait de prendre des jeunes pour l'Argentine ?

Le 06/06/2016 à 18:20Mis à jour Le 06/06/2016 à 18:21

XV DE FRANCE - Parmi les 7 novices appelés par Guy Novès pour aller en Argentine figurent trois jeunes joueurs : Serin, Demotte et Mignot. Alors, fallait-il convoquer des talents émergents ou plutôt miser sur des joueurs avec de la bouteille pour défier les Pumas ?

On est donc fixé depuis ce lundi matin : ils seront au moins sept novices à partir en tournée en Argentine (13 au 25 juin). William Demotte, Julien Le Devedec, Rémi Bonfils, Xavier Mignot, Baptiste Serin, Julien Rey et Kevin Gourdon font parie des 17 premiers élus, auxquels viendront s'ajouter 11 autres membres du XV de France, désignés après les matches de barrage du Top 14 (10 & 11 juin).

De quoi susciter de nombreuses réactions épidermiques ici et là de la part des suiveurs des Bleus, étonnés de voir certains noms qu’ils ne connaissent pas forcément dans le squad. Et pour les plus pessimistes de déjà redouter que cette tournée chez les Pumas ne tourne au fiasco pour une équipe tricolore remaniée pour l’occasion.

Guy Novès surveille ses joueurs durant un entraînement du XV de France - 16 mars 2016

Guy Novès surveille ses joueurs durant un entraînement du XV de France - 16 mars 2016Icon Sport

Novès n'avait surtout pas le choix

Il convient pourtant de rappeler une chose importante : le sélectionneur des Bleus n’avait pas de grande marge de manœuvre pour établir son groupe amené à voyager en Amérique du Sud. On ne reviendra pas en détail sur l’invraisemblable calendrier qui oblige les Français à partir sans les demi-finalistes du Top 14.

Dans sa première partie, l’entraîneur le plus titré du rugby français a donc dû composer sans prendre en compte tous les barragistes. En sachant bien évidemment que ces équipes-là, en temps normal, sont les principaux fournisseurs d’internationaux tricolores. Il n’est donc pas surprenant de voir de nouvelles têtes dans le groupe.

Harinordoquy et Mas en 2010 face à l'Irlande

Harinordoquy et Mas en 2010 face à l'IrlandeIcon Sport

Une génération entière arrête

Reste alors la question de ce que l’on fait une fois que l’on connait toutes les données du problème. Certains auraient voulu amener des joueurs d’expérience, rôdés aux joutes du très haut niveau pour prendre le moins de risques (de débâcle) face aux Pumas. Vous savez, afin d’éviter de revivre la tournée de 2007 en Nouvelle-Zélande, soldée par deux corrections (11-42 et 10-61).

Avec toute une génération de joueurs qui prennent leur retraite en cette fin de saison, ces fameux éléments avec de la bouteille, ils se font de plus en plus rares. Ou n’ont pas forcément l’envie de se rajouter de nouvelles batailles à une saison qui a déjà été longue pour tous les organismes et les esprits.

Baptiste Serin - Australie France - Mondial U20 - 20 juin 2014

Baptiste Serin - Australie France - Mondial U20 - 20 juin 2014Other Agency

Ces trois ont déjà porté le maillot de la France en jeunes

Pourquoi alors ne pas donner leur chance à de nouvelles têtes, histoire d’apporter un peu de fraîcheur à ce groupe, récompenser certains d’une cape pour leur belle saison ou tout simplement tenter de faire émerger des talents. C’est certainement ce que le staff des Bleus a pensé au moment de convoquer l’Agenais William Demotte (25 ans), le Grenoblois Xavier Mignot (22 ans) et le Bordelo-Béglais Baptiste Serin (21 ans).

Certainement pas trois des noms les plus connus de notre championnat mais tous sont passés par les équipes de France jeunes. Mignot et Demotte ont clairement fait leur trou cette saison en Top 14 quand Serin vient d’aligner sa deuxième saison pleine dans l’Elite. Par le passé, à Toulouse, Guy Novès a déjà montré qu’il savait dénicher des jeunes talents et leur faire confiance. Les exemples de Médard, Michalak, Poitrenaud ou plus récemment Bézy et Doussain parlent d’eux-mêmes.

Alors oui, quitte à lancer dans le grand bain, n’est-ce pas la meilleure alternative de penser à moyen et long terme en intégrant des joueurs encore jeunes ? Après tout, y’a-t-il vraiment un âge pour faire ses débuts avec le maillot frappé du Coq ? A moins de 20 ans, Parra, Michalak, Fickou, A. Boniface, Poitrenaud l’ont fait. A priori, ça ne leur a pas porté préjudice, bien au contraire…

Novès a-t-il bien fait de prendre des jeunes pour la tournée ?

Sondage
9450 vote(s)
Oui
Non
Contenus sponsorisés
0
0