Icon Sport

France-Argentine: Teddy Thomas écarté de l'équipe qui va affronter les Pumas

Thomas écarté de l'équipe qui va affronter les Pumas

Le 20/11/2014 à 09:23Mis à jour Le 20/11/2014 à 11:18

Pour avoir manqué l'entraînement collectif de mercredi après-midi, l'ailier du Racing, Teddy Thomas, a été écarté de l'équipe pour l'Argentine.

Coup de tonnerre chez les Bleus : pour avoir manqué l'entraînement collectif mercredi après-midi, l'ailier du Racing-Metro, Teddy Thomas (2 sélections, 4 essais) a été remplacé par Maxime Médard pour le match contre l'Argentine samedi. Il devait débuter la rencontre. Le staff du XV de France n'a pas apprécié ce manquement aux règles de conduite collectifves. Tout avait pourtant bien commencé pour l'ancien joueur de Biarritz (22 ans), auteur d'un triplé lors de sa première cape contre les Fidji et également en vue pour son essai en solitaire contre les Wallabies samedi dernier.

Médard fait son retour

L'alier toulousain, Maxime Médard (40 sélections, 11 essais) se voit donc offrir une chance inespérée de se montrer avec les Bleus, lui qui n'avait pas disputé la moindre minute avec le XV de France depuis le début de la tournée de novembre. Sa dernière apparition avec les Tricolores datait du 15 juin dernier lors du deuxième match en Australie (6-0). Quant à Teddy Thomas, c'est un sérieux rappel à l'ordre pour celui qui avait fait tant parler ces dernières semaines pour ses (bonnes) performances sur le terrain. Information prise auprès du staff par notre envoyé spécial, Vincent Péré-Lahaille, voici quelques précisions sur cet écart de conduite : alors que les joueurs étaient off mercredi après-midi, Teddy Thomas s'est présenté avec 45 minutes de retard à la séance vidéo programmée à 19h. Le trois-quarts aile du XV de France se serait laissé déborder par le temps alors qu'il devait rentrer sur le CNR de Linas-Marcoussis par ses propres moyens. Après s'être concerté avec le staff, Philippe Saint-André, a immédiatement pris la décision d'écarter le joueur du Racing-Metro 92 pour la rencontre face à l'Argentine. Ce jeudi matin, après son intervention devant les médias, le sélectionneur-manager des Bleus a confié que cette décision était incontournable pour éviter des problèmes similaires ou plus graves dans l'avenir.

Contenus sponsorisés
0
0