Icon Sport

"Marc était dépassé"

Harinordoquy : "Marc était dépassé"
Par Rugbyrama

Le 31/10/2011 à 09:20Mis à jour Le 31/10/2011 à 09:26

Une semaine après la finale de la Coupe du monde, le troisième ligne du XV de France Imanol Harinordoquy a accordé une interview exclusive à Midi Olympique. Le Biarrot évoque notamment les relations avec Marc Lièvremont et avoue qu’une cassure s’est produite entre les joueurs et le sélectionneur.

Serait-ce l’heure de régler les comptes ? Une semaine après la finale de Coupe du monde perdue face à la Nouvelle-Zélande, le numéro 8 tricolore Imanol Harinordoquy est sorti de sa réserve. La cible principale ? Le sélectionneur Marc Lièvremont. Des tensions avec les joueurs avaient déjà été révélées par Midi Olympique durant le Mondial. Le Basque les a confirmées. Une cassure a même eu lieu après le revers concédé contre les Tonga lors du dernier match de poule. "A partir de ce match, je n’ai plus attaché d’importance à ce que disait Marc. On a décidé de se prendre en mains. Il fallait qu’on s’affranchisse de lui", affirme Harinordoquy.

"Il ne me manquera pas"

Le groupe français reproche plusieurs choses à Lièvremont et notamment sa communication. "Il s’est permis de jeter des choses qui concernaient notre vie de groupe sur la place publique. Au sein du groupe, personne n’a d’ailleurs trouvé ça normal". Son manque d’expérience est également remis en cause. "Il manquait de recul, d’expérience. Il nous a aussi trop souvent jeté la pierre. Et puis je l’ai senti perdu, dépassé". A 31 ans, Harinordoquy exprime aussi son souhait de continuer l’aventure en Bleu sous la houlette de Philippe Saint-André et de tourner définitivement la page Lièvremont. "Il ne me manquera pas", conclut-il. Sans concession…

Retrouvez ce lundi dans Midi Olympique l’intégralité de l’interview exclusive d’Imanol Harinordoquy…

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0