Icon Sport

Les Bleus au pas de charge

Les Bleus au pas de charge
Par Rugbyrama

Le 12/06/2012 à 20:24Mis à jour Le 12/06/2012 à 21:29

L'équipe de France est arrivée lundi en début de matinée à Buenos Aires. A peine installés, les Bleus se sont mis au travail avec l'objectif de ne pas perdre une minute avant le premier test face à l'Argentine ce samedi à Cordoba.

Arrivée à 8 heures du matin (heure locale) à l'aéroport international de Buenos Aires, l'équipe de France a pris ses quartiers à l'hôtel Emperador après avoir fait connaissance avec la circulation en Argentine. En effet, ils ont été pris dans les embouteillages et ont mis 1h25 pour atteindre leur destination, située non loin du front de mer dans le centre de la capitale argentine. Un hôtel qui avait déjà accueilli les Bleus lors de la tournée 2010. Néanmoins, le nouveau staff technique a tenu à apporter quelques ajustements. Les joueurs ont pris leurs chambres au 9e et au 10e étage de l'immense tour et ils doivent monter au 21e et au 22e étage pour accéder au lieu de vie et leur salle à manger. C'est aussi là qu'ils peuvent recevoir les soins de la part du staff médical. En 2010, les Bleus occupaient les sous-sols et devaient pour cela passer par le hall très fréquenté de l'hôtel.

Cinq heures de décalage horaire à digérer

A peine leur paquetage déballé, les joueurs ont pris le bus pour une première séance d'entraînement sur un terrain situé à moins de vingt minutes de leur hôtel. Malgré le décalage horaire de cinq heures à digérer, les Bleus ont travaillé pendant une heure et demie avant de pouvoir vraiment profiter d'une plage de repos à l'hôtel. Une première journée fatigante puisque de nombreux joueurs ont rejoint leurs chambres dès la fin du repas et ils ont rapidement trouvé le sommeil. Dès 21 heures pour certains d'entre eux. Une première journée qui démontre que le staff technique veut profiter de la moindre minute pour travailler avant le premier test match face à l'Argentine ce samedi à Cordoba. La journée de mardi a d'ailleurs débuté par une séance de travail programmée à 7 heures avant que le groupe ne rejoigne une salle de musculation dans le centre de Buenos Aires en milieu de matinée. L'après-midi, l'équipe de France a rejoint son terrain d'entraînement pour une nouvelle séance.

Le sélectionneur, Philippe Saint-André, avait déclaré vouloir profiter de sa première tournée pour montrer aux joueurs le travail qu'ils devaient fournir pour prétendre à jouer un rôle important au sein de l'équipe de France. Les premiers jours témoignent de cette volonté.

Contenus sponsorisés