Icon Sport

"L'ossature du Tournoi"

Saint-André: "L'ossature du Tournoi"
Par Rugbyrama

Le 14/06/2012 à 13:47Mis à jour Le 14/06/2012 à 15:53

Ce jeudi, Philippe Saint-André, le sélectionneur national, a dévoilé son XV de départ pour affronter l'Argentine en test match samedi (23h) au stade Mario Kempes de Cordoba. Il explique ses différents choix.

Vous évoquiez une prise de risque pour cette tournée en Argentine mais votre XV de départ ne compte que deux nouveaux. Pourquoi ?

Philippe Saint-André: Nous avons voulu nous appuyer sur l'ossature du Tournoi des 6 Nations, notamment en première ligne, en deuxième ligne, à la charnière et au niveau du milieu du terrain. Il était important d'avoir de la continuité malgré un groupe composé de nouveaux joueurs et de revenants. Nous avons besoin de cohérence car nous avons besoin de gagner des matchs pour remonter au classement IRB.

Trois toulousains sont titularisés après leur finale du Top 14. Est-ce un risque ?

P.S-A.: Les Toulousains ont eu plus de temps de repos en début de semaine. Lundi et mardi, ils ont bénéficié d'un programme d'entraînement très léger avant une véritable opposition mercredi. A cette occasion, ils ont démontré beaucoup d'envie et de fraîcheur. Ils ont aussi l'habitude de remporter des titres et donc ils sont moins perturbés que d'autres joueurs, pour qui ce serait la première fois.

Buttin à l'aile, Dulin à l'arrière, quelle a été votre réflexion  ?

P.S-A.: Ce sont deux joueurs très bons sur les ballons hauts mais nous avons préféré placer Brice Dulin à l'arrière pour la qualité de son jeu au pied. De plus, il va nous amener un plus avec son pied gauche et il a une longueur très intéressante qui peut nous être favorable dans un jeu de ping-pong avec l'arrière adverse qui ne relance pas beaucoup. Surtout, Brice Dulin a réalisé trois jours prometteurs lors du stage à Biarritz. Il est pétillant et il se sent bien dans le groupe depuis que l'on est arrivé. A lui maintenant d'être le plus cohérent et le plus propre possible à Cordoba.

Watremez titulaire pour sa première sélection face à une mêlée réputée, est-ce un risque ?

P.S-A.: Nous avons eu une réflexion sur le nombre d'avants. Nous aurions pu en mettre cinq et seulement deux arrières. Mais finalement, Debaty peut couvrir deux positions. C'est à Yvan Watremez d'être bon en mêlée sur un point fort argentin, même si Rodrigo Roncero, qui est un membre important du dispositif argentin, est absent.

Fritz-Fofana, c'est une nouvelle association au centre. Qu'en attendez-vous ?

P.S-A.: Nous attendons beaucoup de cette association surtout face à Felipe Contepomi qui a été un acteur majeur de la victoire de l'Argentine face à l'Italie en inscrivant un essai et en donnant une passe décisive. C'est le créatif de cette équipe. J'espère que Florian Fritz va nous amener sa puissance, son agressivité et sa grinta. Fofana va apporter sa vitesse et son punch. Il a été impressionnant aux entraînements. Ce sera une paire intéressante si elle a des ballons de qualité à exploiter.

Contenus sponsorisés