Icon Sport

Moefana, pompier de service des lignes arrière

Moefana, pompier de service des lignes arrière
Par Vincent Bissonnet via Midi Olympique

Le 09/03/2022 à 15:47Mis à jour

XV DE FRANCE - Vendredi, Yoram Moefana va porter un quatrième maillot différent dans ce Tournoi : après les numéros 22, 12 et 11, le Bordelais aura le 14 en raison de l'absence de Damian Penaud. Le Bordelais a jusqu'à présent donné grande satisfaction au staff.

Ca a été la mauvaise nouvelle de l'annonce de la composition d'équipe de ce mercredi, d'autant plus qu'elle était inattendue : Damian Penaud ne pourra pas tenir sa place sur la pelouse du Principality Stadium en raison d'un test positif au Covid-19. Un coup dur pour les Bleus : le Clermontois, auteur de six essais en autant de tests-matchs cette saison, compte parmi les meilleurs ailiers du monde à l'heure actuelle.

Son absence a conduit le staff à miser sur Yoram Moefana (21 ans, 5 sélections). Le Bordelais va ainsi être utilisé d'une quatrième manière en quatre rencontres dans ce Tournoi : il avait été finisseur face à l'Italie, premier centre en remplacement de Jonathan Danty contre l'Irlande, ailier gauche en lieu et place de Villière en Ecosse et va donc basculer à droite à Cardiff. Qu'importe le numéro, ses qualités athlétiques et sa maîtrise tactico-technique sont des gages de réussite aux yeux de Fabien Galthié. La semaine passée, le sélectionneur avait ainsi justifié son choix, avant de se rendre à Murrayfield : "Yoram a fait un très bon match face à l'Irlande (victoire 30-24). Une très bonne rentrée aussi face à l'Italie la fois d'avant (victoire 37-10) et il avait été aussi performant lors des autres matchs disputés avec nous, notamment face à l'Angleterre en finale de la Coupe d'automne des nations (défaite 22-19 a.p.). Il est aussi très bon avec son club de l'UBB et très performant à chaque entraînement avec nous, que ce soit au poste de centre ou d'ailier."

Un pari payant en Ecosse

Aligné à un poste inhabituel à Murrayfield, le Girondin a tenu ses promesses. Allant même peut-être au-delà des attentes avec un bel essai plein de culot, des interventions tranchantes, un 3/3 en défense et le deuxième total de mètres parcourus côté tricolore (79e), derrière... Penaud (89). A son discrédit, une hésitation sans trop de conséquence en couverture. Le pari de Galthié avait donc été payant en Ecosse.

Avec sa belle forme actuelle et son impact physique, Yoram Moefana (1,83 m, 98 kg) devrait avoir le répondant nécessaire pour rivaliser avec son vis-à-vis, le dangereux Josh Adams (1,83 m, 95 kg). Placé sur le banc au coup d'envoi, Matthis Lebel (22 ans, 1,84 m, 84 kg) pourrait être amené à prendre le relais en cours de match. Avec un profil différent, comme évoqué par le sélectionneur la semaine passée : "On s'est posé la question d'aligner Matthis Lebel, bien sûr, qui fait toujours de très bons entraînements avec nous, et qui est un ailier de métier. Mais nous avons pris cette décision de jouer avec ces profils de joueurs costauds parce qu'en face il y aura une équipe d'Écosse qui va aligner des trois-quarts très, très solides, très physiques (...). Il y aura un enjeu de domination physique." Ce qui valait pour Murrayfield le vaut encore pour le Principality Stadium. A Yoram Moefana, performant à chacune de ses sorties en Bleu, de surprendre son monde. Encore une fois.

Contenus sponsorisés