Icon Sport

Votez pour votre charnière préférée - 1/8 (3) Phillips-Jones vs Murray-Sexton !

Votez pour votre charnière préférée - 1/8 (3) Phillips-Jones vs Murray-Sexton !
Par Rugbyrama

Le 15/04/2020 à 17:30Mis à jour Le 15/04/2020 à 17:34

SONDAGE - Au cous de la crise sanitaire mondiale, qui occasionne l’arrêt des compétitions rugbystiques, Rugbyrama vous propose d’élire votre plus belle charnière internationale, depuis le début de l’ère Coupe du monde. Place au troisième huitième de finale. La paire galloise, formée par Mike Phillips et Stephen Jones affronte la paire irlandaise, composée de Conor Murray et Jonathan Sexton.

Phillips - Jones

Demi de mêlée étonnant de part son gabarit, Mike Phillips (1m91, 95kg), se démarquait des autres grâce son physique atypique pour un joueur de son poste. Mais cette particularité lui aura énormément servie durant son parcours avec le XV du Poireau. Grâce, en partie, à ses 94 sélections, il occupe une place spéciale dans le coeur des supporters gallois. Régulier et rarement blessé, il ne laissa que quelques miettes à ses concurrents durant sa carrière internationale, entre 2003 et 2015.

Joie Mike Phillips - galles argentine - 16 novembre 2013

Joie Mike Phillips - galles argentine - 16 novembre 2013Icon Sport

Lui et Stephen Jones formèrent l’une des charnières les plus emblématiques du monde pendant plus d’une décennie. À titre individuel, l’ouvreur totalise 917 points avec sa sélection nationale. Le deuxième meilleur total pour un Gallois, derrière Neil Jenkins (1049). C’est d’ailleurs après la retraite de ce dernier que Jones s’affirma comme un titulaire indiscutable à son poste. Avec 104 apparitions, il a longtemps été le détenteur du record de sélections du pays (dépassé depuis par Gethin Jenkins et Alun Wyn Jones).

Les deux compères ont emmené leur pays vers le Grand Chelem en 2008, mais aussi jusqu’en demi-finale de la Coupe du monde 2011, même si Jones y a souffert de la concurrence de James Hook. Phillips fut, par ailleurs, élu meilleur numéro 9 de la compétition.

Murray - Sexton

Lorsqu’il a fallu se remémorer les charnières marquantes de ces trente dernières années, celle assemblant le Munsterman Conor Murray et le Leinsterman Jonny Sexton a été citée dans les premières. Naturellement. Tant par leur grand nombre d’associations sous le maillot du XV du Trèfle (58), que par les résultats probants qu’ils ont obtenus ensemble, avec trois victoires dans le Tournoi, dont un Grand Chelem en 2018. Les deux acolytes ont repris avec brio le lourd héritage laissé par la fabuleuse paire Stringer - O’Gara, malgré le scepticisme des plus anciens dû à des débuts poussifs.

Connor Murray face à la France

Connor Murray face à la FranceIcon Sport

Etablissant un lien parfait entre les avants et les trois-quarts, ils sont en première ligne dans le rouleau compresseur que constitue l’Irlande. Et si les remplaçants potentiels de Murray (Cooney, McGrath) ou de Sexton (Carbery, Carthy) ne manquent pas, il faudra certainement attendre quelques années pour voir un des deux monuments quitter le XV de départ irlandais.

Quelle charnière préférez-vous ?

Sondage
11688 vote(s)
Phillips - Jones
Murray - Sexton
Contenus sponsorisés