Midi Olympique

"The big man", le documentaire sur la légende de Jonah Lomu (2/4)

"The big man", le documentaire sur la légende de Jonah Lomu (2/4)
Par Rugbyrama

Le 19/11/2021 à 11:39Mis à jour

VIDÉO - À des dizaines d’heures de l’affrontement entre les Bleus et les All Blacks, Rugbyrama vous met à disposition un projet porté par France 2023. Il s’agit d’une mini-série de quatre épisodes au sujet de Jonah Lomu. Une manière de rendre hommage à la légende néo-zélandaise, six ans après sa mort. Voici le deuxième chapitre ci-dessous.

Le fameux dicton dit : "Les légendes ne meurent jamais." Et cette citation, si philosophique soit-elle, peut très bien résumer la place qu’occupe encore Jonah Lomu dans le monde du ballon ovale, six ans après avoir quitté celui-ci. Le 18 novembre 2015, la légende kiwi succombe d’un arrêt cardiaque à l’âge de 40 ans. Durant de nombreuses années, il aura lutté face à la maladie, en vain. L’ailier aux 63 sélections a laissé une trace indélébile. Des centaines de souvenirs encore présents grâce à ses courses dont des dizaines d’ailiers se souviennent encore aujourd’hui. Pour aider les plus jeunes ou ceux à la mémoire courte, Jonah Lomu c’est tout de même quinze essais en Coupe du monde. Il est encore aujourd'hui le co-meilleur marqueur de l’histoire de la plus belle des compétitions en rugby.

Pour le deuxième volet de cette mini-série, les équipes techniques plongent les téléspectateurs au cœur de la vie de l’ancien ailier all black. En fil conducteur, son combat pour rester en vie, ou plutôt pour survivre face à la maladie. En 1996, Jonah Lomu annonce au monde entier qu’il est gravement malade, quelques mois après avoir tout écrasé sur son passage lors de la Coupe du monde 1995. Grâce à ces images, on peut découvrir l’homme avant le joueur, celui qui était censé ne plus marcher en 2003, ou ne pas avoir d’enfants. À force de combattre, Jonah Lomu a pu tout de même rester debout jusqu’à la fin de sa vie, comme un champion.

Vidéo - "The big man", le documentaire sur la légende de Jonah Lomu (2/4)

12:22

Grand moment de cette petite vidéo, ses deux fils, Brayley et Dhyreille s’expriment comme rarement sur ce que représente pour eux leur père. Des paroles touchantes, qui démontrent encore la personne qu’était la légende kiwi : généreuse et aimée des autres.

Contenus sponsorisés