AP

Carter sauve les Blacks

Carter sauve les Blacks
Par Eurosport

Le 22/08/2009 à 10:45Mis à jour

En réussissant, à la 78e minute, une pénalité en coin, Dan Carter a offert la victoire à la Nouvelle-Zélande (19-18). Absent de la sélection nationale depuis novembre 2008, l'ancien ouvreur de Perpignan a sauvé les Blacks d'une crise qui semblait pourtant inévitable.

Après deux défaites de rang face aux Sud-Africains dans ces Tri Nation 2009, les Néo-Zélandais ont retrouvé des couleurs suite à leur victoire à Sydney (19-18). Pour son retour en séléction nationale, Dan Carter fut le principal artisan de la victoire des siens. A deux minutes de la fin du match, l'ancien ouvreur de l"USAP passa la pénalité de la gagne, sans trembler.

Des Australiens dominateurs

Ce furent pourtant les Wallabies qui prirent le meilleur départ. Menés 12 à 3 à la mi-temps, les Blacks subissaient la loi de Matt Giteau , une nouvelle fois impeccable dans le jeu au pied. La première période se mobntra assez pauvre en terme de jeu, avec des Néo-Zélandais indisciplinés et brouillons, et des Australiens parfois à la limite de la régularité. Dominés à l'impact et régulièrement battus au sol, les coéquipiers de Richie Mc Caw semblaient se diriger vers une nouvelle défaite. Mais c'était sans compter sur l'orgueil des hommes de Graham Henry. A la soixante-quatrième minute, suite à une magnifique action collective, Sivivatu s'illustrait en résistant à deux plaquages, et en lançant Nonu en bout de ligne, qui n'avait plus qu'à faire parler ses jambes et à aplatir.

Carter décisif

En deuxième mi-temps, les Blacks requinqués, allaient montrer un nouveau visage. Plus disciplinés, ils pouvaient aussi compter sur le jeu au pied de Carter, qui ne manquait pas une occasion de scorer et donc de relancer ses camarades. Les Australiens ne tenaient plus le match. Les Néo-Zélandais sortaient peu à peu la tête de l'eau. L'essai de Nonu sonnait comme le coup de grâce pour les Australiens, qui voyaient les blacks revenir à un point.

Dés lors, ils mettaient la main sur le ballon et à deux minutes de la fin du match, le stade de Sydney retenait son souffle, lorsque M. Kaplan sifflait une faute au sol. Carter, dans un silence de cathédrale, ne tremblait pas et permettait au Blacks de garder espoir pour la suite de ces Tri-Nations. Les Australiens quant à eux, devront se reprendre avant de recevoir les Sud-Africains à Perth la semaine prochaine.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0