Icon Sport

Zebo de retour au Munster, le choix rationnel d'un phénomène

Zebo de retour au Munster, le choix rationnel d'un phénomène
Par Rugbyrama

Le 14/04/2021 à 14:32

TRANSFERTS - La parenthèse ciel et blanche semble prendre fin. L’arrière irlandais Simon Zebo quittera le Racing 92 à la fin de la saison pour s’engager au Munster, club où il a passé la majorité de sa carrière. L’homme aux 36 sélections avec le XV du Trèfle retrouve la terre rouge qui l’a tant fait brillé.

Le 25 mars 2016, l’équipe italienne de Zebre Rugby se rend à Thomond Park pour défier l’ogre du Munster, dans le cadre du championnat de Pro14. Les Irlandais déroulent, et Simon Zebo marque ce soir-là son 42e essai sous le maillot frappé du cerf. Il devient le meilleur marqueur de l’histoire de la province, coiffant Anthony Horgan et ses 41 réalisations. Tout un symbole pour celui qui a passé sa jeunesse à Cork, et dont le père est un ancien coureur de 800m martiniquais.

La génétique fait bien les choses, et permet à l’arrière de développer de réelles qualités d’athlète. Zebo profite d’un physique longiligne (1m88, 94kgs) et d'une habilité technique déroutante, lui permettant de s’extirper des profils typiques irlandais des années 2010. Entre 2010 et 2018, l’arrière au sourire écarlate danse en Pro14 et en Coupe d’Europe avec son escouade rouge et bleue. Il s’envole 60 fois en terre promise en club, et marque neuf essais avec l’Irlande.

Un jour de novembre 2016, Zebo marque d’ailleurs en bout de ligne lors de la victoire historique de son pays face à la Nouvelle-Zélande (40-29), après 111 ans de frustration. Vainqueur du championnat domestique en 2011, puis du Tournoi des Six Nations en 2015, Zebo a besoin d’un nouveau challenge, plus atypique.

Simon Zebo (Irlande) après la victoire face à la Nouvelle-Zélande

Simon Zebo (Irlande) après la victoire face à la Nouvelle-ZélandeIcon Sport

Des essais et des regrets au Racing

Le Vert rejoint le Racing 92 en 2018, imitant son coéquipier en sélection Jonathan Sexton qui avait rejoint le club francilien en 2013. L’objectif est clair. Les Ciel et Blanc sortent d’une finale de Champions Cup perdue face au Leinster et ont besoin d’expérience pour passer un cap. L’Irlandais a évidemment l’habitude des matchs couperets mais, comme le Racing, est toujours orphelin d’une étoile européenne.

Pour sa première saison en France, le chasseur d’essais passe 16 fois derrière la ligne en 27 apparitions. Malgré ce bilan énorme, la réussite collective ne suit pas et le Stade toulousain vient éteindre les rêves franciliens dès les quarts de finale de la Champions Cup. En Top 14, c’est La Rochelle qui repart de Colombes avec le ticket des demi-finales en poche.

Dans une saison 2019-2020 tronquée par la pandémie de Covid-19, Simon Zebo fête ses trente ans mais n’est pas aussi décisif que l’année passée, avec seulement trois petits essais en dix-sept rencontres. Si l’arrière est toujours régulièrement titulaire cette saison, ses motivations se sont éloignées du Racing avec le temps.

Annoncé sur le départ depuis plusieurs mois, il semble aujourd’hui logique pour les Ciel et Blanc de laisser partir l’arrière vers sa terre natale. Côté français, on ne se contentera pas de revoir débarquer un tel phénomène dans le XV du Trèfle, pour peu qu’il s’enflamme à nouveau au Munster…

Par Clément LABONNE

Contenus sponsorisés