Icon Sport

Bru dans le staff de Montpellier, ça coince... pour le moment

Bru dans le staff de Montpellier, ça coince... pour le moment
Par Pierre-Laurent Gou via Midi Olympique

Le 11/01/2022 à 08:40Mis à jour

TRANSFERTS - Le président Mohed Altrad ne serait pas favorable pour l’instant à modifier son staff pour l’an prochain, malgré la volonté de Saint-André de travailler à nouveau avec Yannick Bru, en partance de Bayonne.

Dans notre édition du 3 janvier, nous révélions que des bruits de couloirs font écho d’une possible arrivée de l’ancien technicien chargé des avants du XV de France, Yannick Bru, à Montpellier, dans le club dirigé sportivement par l’ancien sélectionneur Philippe Saint-André. Les deux hommes s’apprécient aussi bien humainement que professionnellement. PSA, qui a relancé le MHR l’an passé, n’a jamais caché que son retour sur les bords des terrains se voulait temporaire. Il a prolongé l’expérience cette saison, parce qu’il voulait asseoir ses adjoints, Olivier Azam et Jean-Baptiste Elissalde.

Top 14 - Montpellier - Philippe Saint André

Top 14 - Montpellier - Philippe Saint AndréIcon Sport

Il a œuvré pour modifier le staff au niveau de la préparation physique et fait venir l’ancien arbitre Alexandre Ruiz. Maintenant que tout est en place, Saint-André souhaite prendre du recul, et réinvestir son bureau de directeur du rugby. Selon nos informations, il aurait pris contact avec Yannick Bru pour le sonder sur une éventuelle et nouvelle collaboration. Bru a annoncé, il y a plusieurs semaines, qu’il quittera l’Aviron - quoi qu’il se passe sportivement - après quatre saisons passées sur les bords de l’Adour. De profonds désaccords avec son président Philippe Tayeb sur la politique sportive ont fini par le lasser, et ce dernier a déjà trouvé son remplaçant en la personne de Grégory Patat.

Les réticences du président

PSA a donc sollicité Bru pour chapeauter un staff où seraient toujours présents Olivier Azam et surtout Jean-Baptiste Elissalde avec qui Bru a officié au Stade toulousain et décroché deux titres de champion de France (2011-2012). Cette fois-ci, Bru serait le supérieur d’Elissalde. Sauf que, pour le moment, rien n’est encore signé. En effet, le président montpelliérain Mohed Altrad ne serait pas favorable à bouleverser une organisation qui, selon lui, « fonctionne bien ». Il entend les velléités de son actuel manager, et sa volonté de retrouver une mission moins opérationnelle à l’issue de la saison. Mais à l’heure actuelle, il ferme la porte à un recrutement extérieur. Dossier à suivre donc.

Contenus sponsorisés