Icon Sport

Un club, une arrivée : Federico Mori, le nouvel azzurro de Bordeaux

Un club, une arrivée : Federico Mori, le nouvel azzurro de Bordeaux
Par Rugbyrama

Le 15/08/2021 à 16:16Mis à jour Le 15/08/2021 à 16:35

TRANSFERTS - En attendant la reprise du championnat, découvrez régulièrement le portrait d'une nouvelle recrue du championnat. Dans cette série, Federico Mori succède à Elliot Dixon. Le très prometteur international italien de 20 ans Federico Mori débarque à l'Union Bordeaux-Bègles, en provenance de la province italienne de Zebre Rugby.

Natif de Cecina, ville située au cœur de la province de Livourne dans la région Toscane en Italie, Federico est le neveu de Fabrizio Mori, ancien champion du monde du 400 mètres haies à la réputation sulfureuse et le frère de Rachele Mori, spécialiste du marteau à haut-niveau. Pourtant, c'est au rugby que le jeune italien s'essaie à l'âge de 8 ans en rejoignant le club de Livourne, qu'il quittera en 2015 pour se former avec les jeunes de la franchise des FTGI Granducato Livorno Rugby. Cette dernière regroupe les principales équipes de jeunes de Livourne. Federico a notamment disputé deux finales nationales des moins de 16 ans et des moins de 18 ans sous ces couleurs.

Il se forme notamment au poste de trois-quarts centre qu'il perfectionne lors de sa première saison professionnelle en 2019. En effet, cette année-là, l'italien alors âgé de 19 ans s'engage en Top 12 avec Calvisano puis sera également sélectionné en parallèle avec la franchise des "Zebre" pour disputer le championnat de Pro 14. Immédiatement, le joueur impressionne les observateurs par ses courses folles, sa finition, sa justesse technique mais aussi son impact physique (1,88m et 106kg aujourd'hui). Pour sa première année, il dispute deux matchs de Challenge Cup, huit rencontres de Pro 14, inscrit quatre essais sous les couleurs de Calvisano puis apparaît sur cinq feuilles de matchs avec les Zebre pour un essai inscrit. En bref, son adaptation est lumineuse.

Federico Mori (Zebre) v Benetton Treviso

Federico Mori (Zebre) v Benetton TrevisoIcon Sport

A l'été 2020, il quitte Calvisano pour se consacrer entièrement à la franchise située à Parme. Chez les "Zebras" donc, Federico Mori poursuit son ascension fulgurante et s'impose peu à peu comme un titulaire indiscutable. Sur sa deuxième et dernière saison, il cumule 815 minutes disputées toutes compétitions confondues (Pro 14, Pro 14 Rainbow Cup et Challenge Cup) et marque pas moins de trois essais. Ce qui lui vaut d'être appelé en octobre 2020, par le sélectionneur Franco Smith en équipe nationale senior, et fait ses débuts le 23 octobre lors du match retour des Six Nations 2020 contre l'Irlande, en sortant du banc...

Un international italien en Nouvelle-Aquitaine

Federico Mori est excellent en club mais il est surtout, à seulement 20 ans, un élément majeur à en devenir d'une Squadra Azzura (9 sélections) que l'on sait en manque de talents, d'inspiration et de personnalité. Le natif de Cecina fait ses classes avec les équipes nationales de jeunes et dispute deux tournois des 6 Nations avec les moins de 20 ans ainsi que la Coupe du monde junior en Argentine. En 2017, l'italien âgé de 17 ans seulement avait été convoqué en équipe nationale de rugby à VII par Andrew Vilk et participait aux Sevens Grand Prix Series à Clermont puis Exeter. Il continue d'évoluer régulièrement avec l'équipe d'Italie à VII où il apporte sa vitesse, ses fulgurances et ses superbes appuis.

Pour Bordeaux-Bègles, Mori est la cinquième et dernière recrue d'un mercato intelligent réalisé par les dirigeants de l'UBB. Avec Federico Mori, capable d'évoluer au centre comme à l'aile, les Girondins ont à leur disposition un diamant polyvalent à polir. A l'instar de son compatriote Paolo Garbisi, les deux jeunes italiens prometteurs rejoignent le championnat de France (Garbisi à Montpellier) avec une véritable carte à jouer. Mori cherchera à s'imposer au sein d'une équipe plus que jamais compétitive. Le club double demi-finaliste de championnat de France et de coupe d'Europe aspire enfin à un meilleur dénouement et pourquoi pas aller chercher un titre de champion ?

L'italien est au club pour deux saisons, jusqu'en 2023. Il clôture donc un mercato composé de cinq recrues qui sont : Dimcheff (Soyaux-Angoulême), Roussel (Perpignan), Vergnes-Taillefer (Colomiers), Trinh-Duc (Racing 92) et Mori (Zebre, Italie).

Par Louis Valat

Contenus sponsorisés