Icon Sport

Parra va quitter Clermont, Toulon rejoint Toulouse et Paris dans la danse pour un dernier contrat

Parra va quitter Clermont, Toulon rejoint Toulouse et Paris dans la danse pour un dernier contrat
Par Rugbyrama

Le 29/11/2021 à 19:48Mis à jour Le 29/11/2021 à 20:09

TRANSFERTS - Le demi de mêlée Morgan Parra (33 ans, 71 sélections) quittera Clermont à l'issue de la saison, comme l'ont révé ce lundi nos confrères de RMC Sport. Le joueur devrait officialiser l'information dans les prochains jours. L'ancien international, qui évolue en Auvergne depuis 2009, aurait effectivement décidé de décliner l'offre de prolongation transmise par ses dirigeants.

Parra, en fin de contrat en juin prochain (2022) était en discussions avec son club pour prolonger depuis plusieurs semaines. Celles-ci n'aboutiront pas, malgré une offre effectivement transmise par le club à son leader vestiaire, homme clé des titres de 2010 et 2017. Après le départ de Franck Azéma cet été puis celui de Camille Lopez, d'abord engagé à Biarritz (pré-contrat) et qui devrait finalement prendre la direction de Bayonne, c'est une lourde page qui va définitivement se tourner en Auvergne, l'été prochain. Elément central du vestiaire clermontois, Parra a également compté parmi les leaders du XV de France, avec lequel il compte 71 sélections entre 2008 et 2019.

Toulon le surveille, Toulouse et Paris ont un temps d'avance

A 33 ans (il les a eus le 15 novembre), Parra ne souhaite toutefois pas encore mettre un terme à sa carrière et cherche un dernier défi. A ce sujet, trois pistes se dégagent : à Paris, où le joueur se verrait bien finir sa carrière, sous les couleurs du Stade français et pour accompagner l'éclosion du jeune champion du monde junior Arthur Coville.

A Toulouse, où son profil a toujours été apprécié de Ugo Mola qui le verrait bien assurer la rotation avec Antoine Dupont et pallier ses absences lors des longues périodes internationales. Les Toulousains s'offriraient alors une doublure de luxe sans pour autant mettre leur demi de mêlée star sous pression, d'autant que Parra et Dupont, un temps en concurrence en équipe de France (2018-2019) avaient apprécié leur travail en commun à Marcoussis.

A Toulon, enfin, on surveille le profil du numéro 9 clermontois. Franck Azéma n'a jamais caché sa proximité avec celui qu'il avait nommé capitaine de l'ASM en 2018, après le départ de Damien Chouly. Comme pour Camile Lopez, l'idée de travailler à nouveau avec Parra ne serait pas pour déplaire au technicien catalan.

Ce dossier devrait trouver rapidement son épilogue. Et le joueur, qui dispose d'offres proches de celle formulée par Clermont, n'en fera pas une affaire d'argent. C'est un dernier défi qu'il recherche, si possible avec un titre à la clé.

Contenus sponsorisés