Icon Sport

O’Gara visé par la fédération anglaise : La Rochelle veut absolument le prolonger

O’Gara visé par la fédération anglaise : La Rochelle veut absolument le prolonger

Le 25/11/2022 à 14:28Mis à jour Le 25/11/2022 à 19:18

TRANSFERTS- Ronan O’Gara, l’actuel manager de La Rochelle ne manque pas de propositions. Les fédérations anglaise et irlandaise pensent à lui, sans parler du Munster. Mais La Rochelle veut absolument le prolonger. Une vraie position de force.

L’Irlande plutôt dans quatre ou cinq ans

On parle aussi de lui évidemment comme un candidat au poste de sélectionneur de l’Irlande. Mais pour l’instant, l’intérêt vient surtout des consultants et de la cohorte d’anciens joueurs appelés à donner leur avis. Mais Andy Farrell est bien en place et ses résultats parlent vraiment pour lui, c’est le moins qu’on puisse dire. La fédération irlandaise se sent évidemment proche de Ronan O’Gara et suit sa trajectoire , mais elle ne le voit pas à la tête des Verts avant quatre ou cinq ans. A noter qu’on a aussi beaucoup parlé d’un retour de O’Gara au Munster, la province pour laquelle il a joué 236 fois. L’expérience de Graham Rowntree comme entraîneur numéro un ne recueille pas tous les suffrages du côté de Limerick-Cork. Mais O’Gara a expliqué récemment dans la presse irlandaise (Irish Examiner), que s’il aimait toujours son ancienne province, "Ce n’était pas le moment" d’y retourner. Les supporteurs demandent son arrivée le plus vite possible, mais Ronan O’Gara n’aurait rien à gagner à un retour précipité à l’endroit qui l’a fait roi. En tout cas, un départ en 2023 signifierait une rupture de son contrat avec la Rochelle et "ROG" se flatte souvent de n’avoir jamais manqué de respect à son paraphe.

Récemment, il a expliqué lors d’un événement lié à un partenariat qu’il aurait besoin d’une très bonne raison pour s’en aller (de La Rochelle), une raison que je n’ai pas actuellement... "Je ne sais rien d’une éventuelle liste mais oui, j’ai parlé à des gens. Je ne sais pas dans quelle position je suis." Il a ensuite repris : "Je suis dans une phase d’interrogation comme c’est toujours le cas entre novembre et noël, mais c’est pareil pour tous les entraîneurs. Ils veulent toujours être fixés six mois avant la fin de leur contrat. Dans mon cas, ce sera l’année prochaine...".

Contenus sponsorisés