• Top 14 - Mitch Lees (Brive) contre Clermont
    Top 14 - Mitch Lees (Brive) contre Clermont

Le Briviste Mitch Lees met un terme à sa carrière

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TRANSFERTS - Le CA Brive annonce ce vendredi soir la retraite de Mitch Lees. Le joueur évoluant en deuxième ligne est en effet contraint de mettre un terme prématurément à sa carrière en raison de sa blessure contractée en février dernier.

Le CA Brive a remercié ce vendredi Mitch Lees pour les 46 matchs qu'il a disputés sous le maillot corrézien. La raison ? Le deuxième ligne est contraint de mettre un terme à sa carrière prématurément, la faute à une blessure contractée en février dernier contre Clermont. Sa cheville s'était retrouvée bloquée au sol. L'Australien de 33 ans devait subir une opération. Sa convalescence ne devait pas excéder ce début d'exercice 2022-2023. Il concède ce vendredi que sa blessure pourrait ne pas se guérir complètement...

Mitch Lees annonce mettre fin à sa carrière sportive sur blessure : « Je veux remercier les supporters et la @villedebrive qui m’ont accueilli avec ma famille... ».

? https://t.co/0EkTuQi5ja

Mitch Lees vous donne rdv à la mi-temps de #CABAB pour vous adresser un mot. pic.twitter.com/1tiw4CuFm2

— CABCLRUGBY (@CABCLRUGBY) September 30, 2022

L'ancien d'Exeter, qui ferme la page sur une carrière longue de dix ans chez les professionnels, a exprimé ceci dans le communiqué du club de Brive qu'il a rejoint en 2019 : "J’ai eu la chance de jouer au rugby professionnel pendant 10 ans dans de très bons clubs : London Welsh, Exeter Chiefs et maintenant le CA Brive. Je veux remercier les supporters qui m’ont accueilli avec ma famille et également toute la ville de Brive que ce soit à l'école, dans les clubs sportifs et dans toutes les amitiés que nous avons créées. Grâce à vous, nous n'oublierons jamais notre séjour ici."

"Je suis très déçu que ma carrière se termine ainsi. Je suis désolé pour le manque d'informations durant ces derniers mois, c’était un process long et difficile. Je n'ai pas choisi de prendre ma retraite, la gravité de ma blessure m'y oblige. Je suis toujours en convalescence et je ne m'en remettrais peut-être pas complètement. J'ai reçu une aide formidable de la part de l'équipe médicale du CAB et de l'équipe de chirurgiens de l'hôpital de Toulouse. Je leur suis reconnaissant pour l’aide apportée tout au long de cette période. Encore un immense merci au CA Brive, à ses supporters et à la ville de Brive-la-Gaillarde."