Icon Sport

Laumape au Stade français, les raisons d'un transfert

Laumape au Stade français, les raisons d'un transfert

Le 14/05/2021 à 11:35Mis à jour Le 14/05/2021 à 17:30

TRANSFERTS - Recruté par le Stade français pour compenser les départs de Jonathan Danty et Gaël Fickou, le puissant centre néo-zélandais Ngani Laumape a préféré s'exiler plutôt que de prolonger avec sa fédération. Un choix qui s'explique par des relations délicates avec sa fédération et une belle offre parisienne...

Il y a quelques jours, le Stade français a réalisé un très gros coup sur le marché des transferts en recrutant Ngani Laumape, la bombe des Wellington Hurricanes et des All Blacks. Un transfert qui a bien évidemment fait grincer des dents en Nouvelle-Zélande, qui voit un nouveau de ses talents quitter le pays. En effet, le centre des Hurricanes devrait rejoindre Paris une fois le Super Rugby Trans-Tasman terminé ce qui veut dire qu'il ne participera pas à la tournée d'été des All Blacks. Seulement, ce transfert raconte aussi l'histoire d'une négociation avortée entre un joueur et sa fédération.

Selon nos confrères du New Zealand Herald, le joueur de 28 ans s'est dit déçu des discussions avec la NZRU, dont l'offre de prolongation de contrat – à peu près similaire à celle qu'il avait paraphé en 2019 – était insuffisante. Pour bien comprendre le contexte, il faut rappeler que son histoire avec la sélection noire n'a pas toujours été simple...

Revalorisation salariale

Malgré des prestations fracassantes durant ses 15 capes depuis quatre ans avec les Blacks, Laumape a toujours été soumis à une concurrence infernale avec les présences de Sonny Bill Williams, Ryan Crotty, Anton Lienert-Brown et Jack Goodhue. Et en dépit de performances éclatantes avec les Hurricanes, Laumape ne fut pas convoqué par Steve Hansen pour disputer le Mondial 2019. Un choix qui fut largement critiqué au pays quand les Blacks souffrirent de la puissance des Anglais – et plus spécialement de Manu Tuilagi au centre – en demi-finale de la Coupe du monde. Après cet épisode et les départs de Williams et Crotty, l'horizon semblait donc dégagé pour Laumape. Mais une blessure à l'avant-bras perturba sa saison 2020 durant laquelle il ne disputa que deux tests. Ceci explique pourquoi la NZRU n'a donc pas voulu casser sa tirelire au moment de faire une offre au centre des Hurricanes...

Certainement déçu de voir que sa fédération lui a présenté une offre proche de celle de 2019, Laumape s'est donc tourné vers la France, et le Stade français où, selon nos confrères du New Zealand Herald, Laumape devrait émarger 830 000 euros par an. Soit 330 000 euros de plus qu'au pays au long nuage blanc. Une somme qui serait toutefois exagérée : en effet, selon nos informations, le Néo-zélandais ne touchera pas plus de 500 000 euros annuels, ce qui est toujours une coquette somme mais qui n'équivaut pas à un salaire multiplié par deux comme l'affirment nos confrères néo-zélandais. Ce choix est toutefois celui de la sécurité financière pour le joueur de 28 ans, père d'une famille de trois enfants, qui met ainsi sa carrière internationale entre parenthèses mais qui ravira les supporters du Stade français ainsi que tous les amateurs d'un rugby spectaculaire.

Contenus sponsorisés