Icon Sport

Laumape a payé pour s’en aller du Stade français

Laumape a payé pour s’en aller du Stade français
Par Rugbyrama

Le 24/08/2022 à 15:17Mis à jour

TRANSFERTS - Libéré à sa demande de ses deux dernières années de contrat par le Stade Français, le Néo-Zélandais Ngani Laumape a annoncé mercredi qu'il s'est engagé avec les Kobelco Steelers, une franchise japonaise. Dans cette affaire, le club de la capitale a finalement obtenu un large dédommagement financier suite au préjudice. Explications.

Alors que l'international néo-zélandais Ngani Laumape (15 sélections) a officialisé ce mercredi son engagement avec les Kobelco Steelers, franchise japonaise de la ville de Kobe, le Stade français a annoncé officiellement dans le même temps l’arrivée du Sud-Africain Jérémy Ward, en provenance des Sharks. Une arrivée qui, initialement, n’était pas au programme pour le club de la capitale. Et pour cause. Ngani Laumape s’est ouvertement ému auprès des dirigeants parisiens de ses envies de départ fin mai, début juin, mettant ces derniers dans une situation délicate pour tenter de combler son départ.

À cette époque de l’année, le marché des joueurs "premium" est clos depuis bien longtemps. Aussi, si Laumape a officiellement été libéré de ses deux dernières années de contrat qu’en date du 1er août, c’est parce que des négociations avaient été engagées entre les deux parties afin de trouver un accord ménageant les intérêts du club de la capitale. Or, selon nos informations, le Stade français a obtenu un large dédommagement financier de la part de son joueur, après que ce dernier eut négocié son nouveau contrat au pays du Soleil-Levant.

Contenus sponsorisés