Icon Sport

Fickou déjà en Ciel et Blanc

Fickou déjà en Ciel et Blanc

Le 15/04/2021 à 16:30Mis à jour Le 16/04/2021 à 12:19

TRANSFERTS - Comme annoncé par nos confrères de RMC Sports, le joueur du Stade Français Paris Gaël Fickou (27 ans), arrivé il y a trois ans dans la capitale, devrait rejoindre le Racing 92 dès la semaine prochaine pour y finir la saison.

Samedi, sur les coups de 21 heures (21ème journée), il aurait dû batailler dans les rangs du Stade Français Paris, lors du derby face au Racing 92, avant que le match ne soit finalement reporté à une date ultérieure (le week-end du 1er mai) en raison de deux cas de Covid-19 dans les rangs de l’UBB, adversaire le week-end dernier des Ciel et Blanc en quart de finale de la Champions Cup. L’histoire retiendra que Gaël Fickou a sans doute disputé son dernier match sous les couleurs du club de la capitale le 24 janvier dernier contre le RC Toulon (défaite 35-13).

Relancé au Stade Français Paris

Selon les informations de nos confrères de RMC Sports, l’international français (63 sélections), qui devait initialement rejoindre le club francilien pour une durée de 4 ans à l’issue de la saison, retrouvera finalement les Ciel et Blanc bien plus tôt. Dès la semaine prochaine. Un coup rendu possible grâce à l’allongement de la période de mutations en avril (pour un joker médical ou un joueur supplémentaire). Le Racing 92 a également payé une indemnité de libération du joueur d’environ 350 000 euros.

L’arrivée de Fickou permettra ainsi de renforcer un effectif du Racing 92 décimé par les blessures, notamment son capitaine et trois-quarts centre Henry Chavancy (luxation épaule). Ce dernier aurait ainsi été averti par l’intéressé. Son association avec Virimi Vakatawa au centre de l’attaque promet quelques belles étincelles. "Je suis heureux de rejoindre mes coéquipiers du Racing que je connais très bien en équipe nationale ou dans la vie tout court à Paris. On est très proches les uns des autres. C’était pas forcément une décision prise par moi à la base, mais c’était une décision délicate à prendre", expliquait Fickou durant le dernier Tournoi des Six Nations.

Une association avec Vakatawa qui donne le tournis

Arrivé il y a trois saisons à Jean-Bouin en provenance du Stade toulousain, Fickou a porté les Soldats Roses en retrouvant son meilleur niveau, sa faculté à franchir les défenses et à jouer derrière lui, à l’image de sa première saison (2018/2019) avec 9 essais inscrits en TOP 14. Mais ses performances sur le terrain n’auront pas suffi à hisser le Stade Français vers les sommets. Ce départ précipité, s’il n’a pas encore été officialisé par les deux clubs, est en tout cas un sérieux coup dur pour le club de la capitale qui espère encore une qualification en phase finale du TOP 14.

Contenus sponsorisés