Icon Sport

Woki au Racing 92, les coulisses d'un transfert retentissant

Woki au Racing 92, les coulisses d'un transfert retentissant
Par Rugbyrama

Le 01/07/2022 à 16:58Mis à jour Le 01/07/2022 à 18:14

TRANSFERTS - L’annonce, révélée par Midi Olympique, a fait l’effet d’une bombe mais elle est bien vraie, Cameron Woki est un nouveau joueur du Racing 92. Pourtant indiscutable en Gironde, le chelemard (23 ans ; 16 sélections) va découvrir un nouvel univers et surtout retourner en région parisienne, dont il est originaire. Retour sur une signature rapide, inattendue mais qui fait grand bruit.

En toute honnêteté, qui aurait misé un euro sur un départ de Woki dès cette intersaison ? Peu de monde voire personne, et pourtant, l’international français ne portera plus la tunique de l’UBB. Auteur d’une excellente saison avec les Bleus et les Girondins, le joueur de 23 ans va mettre les voiles. Tout a basculé, ou presque, lors de la dernière journée de championnat, après un déplacement à Perpignan. Des déclarations fracassantes de Christophe Urios à l’encontre de Matthieu Jalibert et Cameron Woki sont venues mettre de l’eau dans le gaz.

Mais selon les informations de Midi Olympique, les désaccords entre le chelemard et son manager remontent à l’après-Tournoi. Le joueur, désireux d’évoluer dans la cage même en club, regrettait les choix de son entraîneur, qui a continué de le titulariser en troisième ligne. On vous l’accorde, Cameron Woki a quelques fois joué avec le numéro quatre dans le dos, mais par défaut, et non pas par choix. Contrairement à l’homme fort des grenats, le staff racingman souhaite utiliser sa nouvelle recrue en deuxième ligne.

Tout s’est accéléré après la demie de Top 14

Aussitôt la phase régulière du championnat terminée, les envies de départ du joueur formé du côté de Massy n’ont cessé d’augmenter. C’est alors que trois clubs se sont positionnés pour recruter le Bordelo-Bèglais. Deux optant pour une arrivée à l’été 2023, le Stade français et La Rochelle, un pour une signature dès cet été, le Racing 92. Les contacts entre le concerné et les Franciliens ont été établis quelques jours après la défaite des Girondins en demi-finale du Top 14 face à Montpellier.

En seulement quelque jours, un accord a été trouvé entre les deux parties, Woki voyant d’un très bon œil un retour dans la région parisienne, dont il est originaire et où un bon nombre de ses proches résident encore. Par ailleurs, des joueurs bordelais auraient également reproché en fin de saison des aller-retours incessants de la part de Woki entre la Gironde et Paris. Une preuve de manque d’investissement pour certains de ses coéquipiers.

Dans un premier temps, un contrat de trois saisons était sur la table, mais comme annoncé par RMC Sport, Cameron Woki s’est engagé pour une durée de quatre ans. Les deux clubs ont également dû se mettre d’accord pour l’indemnité de transfert. Selon nos informations, le montant s’élèverait à bien plus de 400 000 euros.

Pesenti et Jones libérés

Forcément, quand un joueur comme Cameron Woki arrive dans un effectif, il y a des sacrifiés. Deux joueurs ont « fait les frais » de cette signature. Pour arriver à ses fins avec le Girondin, le Racing 92 a décidé de libérer Baptiste Pesenti et Luke Jones. Le premier (dont le contrat avait déjà été acheté par les Racingmen à la Section paloise la saison passée) s’est engagé avec le Stade français. Pour ce qui est du second, il a signé sa lettre de résiliation de contrat (qui courait jusqu’en 2023) ce jeudi 30 juin, peu avant la fermeture de la période des mutations. Il devrait retourner au pays, en Australie.

Dernière donnée importante, Cameron Woki a lui aussi signé son contrat avec sa nouvelle équipe avant le 1er juillet, il n’est donc pas considéré comme « joueur supplémentaire" dans l’effectif ciel et blanc.

Contenus sponsorisés