Icon Sport

Botitu à Castres jusqu'en 2023, Henry Thomas en approche à La Rochelle... Les coulisses du mercato

Botitu à Castres jusqu'en 2023, Henry Thomas en approche à La Rochelle... Les coulisses du mercato
Par Midi Olympique

Le 17/05/2021 à 12:07Mis à jour

TRANSFERTS - Retrouvez en avant-première les principales infos des championnats professionnels français et internationaux. Cette semaine, du Top 14 et de la Pro D2, de la Nationale et de l'international...

La Rochelle : Henry Thomas en approche ?

La Rochelle serait sur le point, selon les informations de Rugby Paper ce dimanche, d’attirer le pilier droit international anglais Henry Thomas (29 ans, 7 sélections) en vue de la saison prochaine. Selon nos confrères britanniques, l’actuel pensionnaire de Bath - où il est arrivé en 2014 en provenance de Sale et où il est en fin de contrat en juin - était d’ailleurs courtisé par plusieurs clubs de Top 14 mais il serait d’ores et déjà tombé d’accord avec les dirigeants de l’écurie maritime.

Perpignan : Nathan Earle dans le viseur ?

En quête d’un renfort pour son triangle d’attaque, Perpignan suivrait de près la situation de l’ailier anglais Nathan Earle (26 ans), qui évolue aux Harlequins depuis 2018, avec qui il arrive en fin de contrat, selon nos confrères de Rugby Paper. L’ancien pensionnaire des Saracens, qui avait fait partie du squad élargi du XV de la Rose lors de la tournée en Afrique du Sud en 2018 (sans connaître de sélction), fut très utilisé lors de sa première saison aux Quins. Mais l’ancien international moins de 20 ans ne compte que quatorze apparitions, toutes compétitions confondues, sur les deux derniers exercices. Le joueur pourrait donc choisir de relever un nouveau défi si l’intérêt de l’Usap venait à se confirmer.

Castres : Botitu verrouillé jusqu’en 2023

Castres a annoncé la semaine dernière la prolongation de contrat de son trois-quarts centre fidjien Vilimoni Botitu (22 ans). Déjà engagé jusqu’en 2022, le joueur a été sécurisé pour une année supplémentaire. Il faut dire que l’intéressé est une des grandes satisfactions du CO.Arrivé l’été dernier dans le Tarn en provenance des Fiji Sevens, avec il a notamment remporté le World Rugby Sevens Series en 2019, il s’est peu à peu imposé jusqu’à devenir un titulaire indiscutable au centre de l’attaque. Auteur de trois essais cette saison (dont un en Challenge Cup), il possède encore une marge de progression immense, et Castres a logiquement misé sur lui.

Retrouvez l'intégralité des indiscrétions sur midi-olympique.fr

Contenus sponsorisés