• Champions Cup - Semi Radradra (Bristol) face à Paris
    Champions Cup - Semi Radradra (Bristol) face à Paris
  • Top 14 - Semi Radradra (Bordeaux-Bègles)
    Top 14 - Semi Radradra (Bordeaux-Bègles)

Avec Radradra, Bordeaux-Bègles joue plus qu'un gros coup

Par Rugbyrama
Le | Mis à jour

TRANSFERTS - Semi Radradra reviendra-t-il à Bordeaux ? Selon les informations de Midi Olympique, le club girondin veut reconquérir le centre qui avait fait tant de merveilles entre 2018 et 2020 et réaffirmer son nouveau statut de prétendant au titre. Si l’état physique de l’ancien treiziste pose question, l'UBB devra négocier plusieurs fins de contrat chez les trois-quarts...

Le Top 14 est proche de retrouver une terreur. Dans son édition du 28 novembre 2022, Midi Olympique annonçait que Semi Radradra aurait repris contact avec Bordeaux-Bègles. S’il avait quitté le navire après deux saisons (2018-2020) flamboyantes, l’actuel centre de Bristol pourrait très vite retrouver la Gironde. Pour l’UBB, la signature de l’ancien treiziste serait un énorme coup, alors que le club est en pleine tourmente. Sportivement d’abord, les Bordelais accusent le coup d’une nouvelle défaite à l’extérieur, sur la pelouse de Perpignan (23-20), et pointent à la onzième place. Avec trois défaites sur les cinq derniers matchs, l’UBB peine à retrouver la splendeur de la saison passée.

Conséquence de cette méforme, et de l’ambiance avec les joueurs, Christophe Urios a été démis de ses fonctions le 15 novembre dernier. Autre point noir, Yoram Moefana n’est pas revenu indemne de la Catalogne puisqu’il sera indisponible quatre semaines, à minima, après une blessure à l’épaule. En coulisses, le tableau n’est pas plus éclairci. Selon les informations de Midi Olympique, Matthieu Jalibert rencontrera Laurent Marti pour évoquer une porte de sortie. Le Racing 92 est particulièrement à l’affût et n’aurait pas abandonné l’idée d’associer l’ouvreur bordelais à Cameron Woki, qui tiennent une amitié très forte.

Top 14 - Semi Radradra (Bordeaux-Bègles)
Top 14 - Semi Radradra (Bordeaux-Bègles)

Dans ce contexte sous tension, l’arrivée potentielle de Semi Radradra ferait donc un bien fou aux supporters grenats. Lors de son passage en Gironde, le Fidjien avait émerveillé Chaban-Delmas de sa technique et ses crochets virevoltants. Auteur d’onze essais en une saison et demi, dû à la pandémie de Covid-19, l’ancien toulonnais n’a pas baissé de régime à Bristol, où il remporta d’ailleurs la Challenge Cup face au RCT. Malgré un physique qui pose question, l’UBB a besoin de se renforcer sur ses lignes arrières.

Cinq trois-quarts en fin de contrat

Hormis le dossier Jalibert, Laurent Marti devra également trancher certains cas pour la saison à venir. Au total, quatorze joueurs sont en fin de contrat donc cinq arrières. Parmi eux, Federico Mori, Jean-Baptiste Dubié, Geoffrey Cros, Santiago Cordero et Rémi Lamerat arrivent au terme de leur bail. Ce dernier devrait d’ailleurs se reconvertir dans la viticulture, sa grande passion. À trente-trois ans, Dubié passe actuellement sa septième saison à l’UBB et pourrait lui aussi être tenté de raccrocher les crampons ou de faire une dernière pige.

Peu utilisé cette saison (trois matchs), le destin de Geoffrey Cros n’est pas encore verrouillé, tout comme ceux de Mori et Cordero. Dans ce contexte, l’arrivée de Semi Radradra permettrait de renforcer la ligne de trois-quarts bordelaise, et encore davantage si Matthieu Jalibert devait quitter l’UBB. Quoiqu’il en soit, la Gironde attend du lourd pour retrouver le sourire.

Selon Midi Olympique, le club girondin pourrait annoncer très prochainement le retour retentissant de Semi Radradra (30 ans). Le Fidjien est en fin de contrat avec Bristol et le départ de Christophe Urios faciliterait cette arrivée.

L'article complet > https://t.co/O71LgNmYaP pic.twitter.com/bOfttXvOZE

— RUGBYRAMA (@RugbyramaFR) November 28, 2022

Par Clément LABONNE